Récap' 2019 : les nominations qui ont compté chez les fournisseurs

Les postes de direction se féminisent dans l'IT, particulièrement chez les éditeurs. On trouve en revanche encore peu de femmes aux directions générales des fabricants, et à peine plus à des postes de responsables des ventes indirectes.

2019 aura été une nouvelle année riche en nominations au sein du top management des équipes françaises des fabricants et des éditeurs du monde de l'IT. Nombre d'entre eux ont notamment vu leurs directions générales changer, à l'image de HPE qui est passé sous la houlette d'Alain Melon en novembre. Ce dernier a succédé à Gilles Thiebaut, qui évolue maintenant au niveau européen au sein du groupe, et a été remplacé par Paul d'Alena à son ancien poste de directeur du channel et des alliances. De son côté, Cisco a confié les rênes de sa filiale hexagonale à Laurent Degré en février. Le fournisseur aura passé plusieurs mois à trouver le bon candidat suite au départ de Robert Vassoyan chez Atos. Lenovo France a aussi pris son temps pour recruter son nouveau directeur général. Le poste a été confié à l'ex-HP Eric Lalier, 11 mois environ après le départ d'Elisabeth Moreno. Chez NetApp, il n'a pas été question de remplacement mais plutôt de création de poste. En septembre, Guillaume de Landtsheer a en effet rejoint le fabricant de solutions de stockage aux fonctions de Country Manager France qui n'existaient pas jusqu'ici. Sébastien Weber, alors vice-président des ventes de Riverbed, est allé quant à lui prendre les fonctions de country manager de F5 Networks.

Les éditeurs font la part belle aux femmes

Les organigrammes ont également beaucoup bougé chez les éditeurs où les nominations de directrices générales ont été plutôt nombreuses cette année. Chez Citrix, c'est à l'ex-Microsoft Karine Calvet qu'a été confiée la bonne marche de la filiale française cet été. Fortinet, lui, a promu sa directrice des ventes Claire Souhaut à la tête de l'ensemble de ses équipes dans l'Hexagone au mois de janvier. Six mois plus tard, même schéma chez Avaya France. Sa directrice commerciale, Céline Rolland-Jacoub, a franchi un échelon supplémentaire en succédant à Erwan Salmon à la tête de la filiale française de l'éditeur spécialisé dans les solutions de communications unifiées. Promotion interne également chez Oracle France qui a nommé sa VP en charge de l'activité EPM & GRC Sales development à la direction générale en lieu et place de Gérald Karsensti.

Dans ce paysage de nouvelles directions générales très féminin, on trouve aussi des hommes. Par exemple, Christophe Morisseau, qui est passé en mars du poste de directeur des alliances et partenaires PME à directeur général de Red Hat en France. En mai, c'était au tour de Thomas Kerjean de quitter les rangs de la start-up d'intelligence artificielle Recital pour prendre le poste de PDG de l'éditeur français d'antispam Mailinblack.

Des responsables partenaires pour concrétiser la stratégie des DG

Pour développer les ventes des entreprises dont les rênes leur ont été confiées, ces directeurs et directrice générales ont notamment besoin de responsables de la gestion et de l'animation des réseaux de ventes indirectes. Dell France a choisi de confier le développement de son réseau de partenaires à Florence Ropion. Présente dans l'entreprise depuis près de 14 ans, elle a pris la suite d'Alexandre Brousse en août dernier. Également présent chez Ricoh de longue date (24 ans), Fabien Seveno en est depuis avril le directeur des opérations commerciales vente indirecte. Pour accompagner ses partenaires en France et sur la zone BeLux, le suédois Snow Software s'est attaché de son côté les services d'Emmanuel Dubois il y a maintenant près d'un an. Silver Peak mise quant à lui sur Philippe Dufour qu'il a recruté comme responsable channel France en juillet. L'homme était auparavant chargé de compte partenaire chez Sophos. Il aura raté de peu Frédéric Dubois qui est arrivé en septembre au poste de directeur channel chez Sophos. Vanessa Malpeli a suivi pour sa part la voie de la promotion interne à travers laquelle elle est passée du poste de directrice des ventes entreprises de Microsoft à celui de directrice des partenaires services en avril. La français Wallix a également puisé dans son vivier de collaborateurs. Il y a sélectionné Xavier Lefaucheux pour prendre la tête de son réseau de partenaires dont il lui confie notamment l'internationalisation. Enfin, William Biotteau, l'ancien directeur général France de Toshiba Client Solution a succédé à Hervé Berrebi à la tête des ventes indirectes et du segment SMB au sein de l'activité PC de Lenovo France.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité