Remaniement du board et poursuit des licenciements chez Microsoft

En juillet 2014, Satya Nadella, nouveau PDG de Microsoft, avait enjoint ses équipes à participer à la transformation de Microsoft. (crédit : Microsoft)

En juillet 2014, Satya Nadella, nouveau PDG de Microsoft, avait enjoint ses équipes à participer à la transformation de Microsoft. (crédit : Microsoft)

De nouveaux changements interviennent au conseil de direction de Microsoft qui va accueillir des dirigeants de Visa Inc et Kraft Foods. L'éditeur préparerait par ailleurs la 2ème vague des 18 000 suppressions de postes qu'il a annoncé en juillet.

Microsoft vient d'annoncer d'autres changements au sein de son conseil de direction, après le départ de Steve Ballmer cet été. Deux membres de longue date le quitteront après la fin de leur mandat, à la suite de l'assemblée annuelle d'actionnaires en décembre. Il s'agit de Dave Marquardt et Dina Dublon qui ne souhaitent pas être réélus à leur poste, explique la société dans un communiqué. Avant leur départ, deux nouveaux membres auront rejoint le board au 1er octobre : Teri List-Stoll, directrice financière du groupe alimentaire Kraft Foods, et Charles Scharf, CEO du groupe de services bancaires Visa Inc. Microsoft indique aussi qu'il augmente de 11% ses dividendes, par rapport au précédent trimestre (exigible le 11 décembre 2014).

La 2ème vague de licenciements se prépare

Dans le même temps, il semble que la société prépare la 2ème vague des 18 000 suppressions de postes (soit 14% de son effectif) qu'elle a annoncées en juillet dernier, selon des personnes proches de la société. Les réductions d'effectif vont intervenir dans différentes divisions au sein du groupe, rapporte Bloomberg.

En juillet, Satya Nadella, le nouveau CEO de Microsoft, avait indiqué dans une lettre à ses salariés que la société commençait à supprimer 13 000 postes dans un premier temps et que la grande majorité des salariés concernés seraient prévenus dans les six mois. Il y expliquait que sur les 18 000 suppressions de postes, 12 500 résultaient de synergies et d'alignement stratégiques autour de Nokia Devices & Services (une acquisition réalisée par Steve Ballmer). Des explications que certains avaient jugées froides et distantes. Quelques jours auparavant, Satya Nadella avait envoyé un mail aux collaborateurs de Microsoft pour les enjoindre à participer à la transformation de l'entreprise.

On ne sait pas combien de vagues de licenciements Microsoft prévoit de mener. Dans son communiqué de juillet, la société avait précisé que les actions conduites dans le cadre de ce plan seraient quasiment achevées avant la fin de 2014 et entièrement terminée à la fin du mois de juin.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité