Riverbed lance SteelConnect EX pour les grands comptes

« SteelConnect EX évolue en termes d'orchestration, déduplication, compression et accélération des flux mais aussi de sécurité », nous a expliqué Frédéric Kunegel, responsable des ventes EMEA chez Riverbed Technologies. (crédit : D.R.)

« SteelConnect EX évolue en termes d'orchestration, déduplication, compression et accélération des flux mais aussi de sécurité », nous a expliqué Frédéric Kunegel, responsable des ventes EMEA chez Riverbed Technologies. (crédit : D.R.)

Poursuivant à plein régime sa stratégie SD-WAN, Riverbed lance SteelConnect EX pour répondre aux besoins avancés des grandes entreprises en matière d'accélération mais aussi d'orchestration et de sécurité en virtualisation du routage. Une annonce qui intervient alors que Rich McBee prend la succession de Paul Mountford en tant que CEO.

Trois ans après la sortie SteelConnect 2.0 - rebaptisé depuis quelques mois CX à des fins marketing -, Riverbed enfonce le clou du SD-WAN. Mais alors que cette offre, héritée du rachat d'Ocedo, se positionne sur le segment des grandes PME et ETI, la dernière offre du spécialiste en monitoring réseau répond quant à elle aux besoins des grands comptes. « SteelConnect EX évolue en termes d'orchestration, déduplication, compression et accélération des flux mais aussi de sécurité », nous a expliqué Frédéric Kunegel, responsable des ventes EMEA chez Riverbed Technologies.

SteelConnect EX inclue la brique logicielle Secure Cloud IP de Versa Networks avec qui il a signé un partenariat OEM en juin dernier. « Versa fournit des briques avancées open source mais aussi propriétaires en firewall, proxy SSL, protection malware et antivirus, filtrage d'URL mais aussi QoS, SLA applicatif et IPsec Overlay », poursuit Frédéric Kunegel. Trois versions de SteelConnect EX sont proposées, à savoir Essentiel, Standard et Entreprise et les fonctions varient (gestion voix sur IP, cloning, gestion du trafic user band, couches sécurité 4-7...). Interrogé sur la tarification de cette offre, le responsable de Riverbed a botté en touche. En termes d'objectif de ventes, il apparait ambitieux, soit près de 75% du business SD-WAN à terme. Une grande banque française se montre déjà intéressée et les clients de Riverbed historiques font partie des cibles toutes désignées.


Le module analytics de SteelConnect EX. (crédit : Rivverbed)

Riverbed ne craint pas trop la concurrence avec SteelConnect EX, mais reconnait tout de même que Cisco constitue un acteur de poids. « Leur solution SD-WAN est référencée chez des opérateurs en tant qu'offre unique, ce que nous voulons faire c'est de rentrer notre solution aussi chez eux », avance Frédéric Kunegel.

En parallèle de ce lancement, Riverbed a également annoncé la nomination d'un nouveau CEO, Rich McBee, en remplacement de Paul Mountford nommé début 2018. « Rich McBee arrive en provenance de Mitel dont il était le PDG de l'activité Cloud Communications », nous a indiqué Frédéric Kunegel. « Il a réussi à transformer l'activité en passant les revenus de 500 millions de dollars en on-premise à 1,4 milliard de dollars en mode souscription ». Au-delà de la perspective business, c'est également avec cette nomination l'assurance de poursuivre et consolider l'arrivée d'un nouveau portefeuilles d'offres exclusivement basées sur un modèle cloud et tarifé à la demande.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité