Riverbed optimise la détection de flux applicatifs avec SteelConnect 2

Gilles Azoulay, vice-président Europe du Sud de Riverbed, prépare l'arrivée de la V2.0 de son offre SteelConnect en septembre couplée à la refonte de son programme partenaires. (crédit : D.R.)

Gilles Azoulay, vice-président Europe du Sud de Riverbed, prépare l'arrivée de la V2.0 de son offre SteelConnect en septembre couplée à la refonte de son programme partenaires. (crédit : D.R.)

Après avoir lancé en avril dernier SteelConnect, plateforme de Software Defined WAN héritée du rachat de l'allemand Ocedo en début d'année, Riverbed prépare l'arrivée de la v2. Multiplication par sept des flux applicatifs, gestion de liens multiples MPLS et offloading Internet sont au programme.

Acteur historique du monitoring réseau et applicatif, Riverbed a orienté depuis 2015 sa stratégie vers les solutions de contrôle et le déploiement de réseaux à large échelle également baptisées SD-WAN (Software Defined-Wide Area Network). Une stratégie qui a amené le fournisseur à mettre la main en janvier dernier sur l'allemand Ocedo. « Notre facteur de différenciation se situe au niveau des possibilités de routage et de la granularité plus infime pour spécifier les accès en termes de bande passante et aussi prioriser les accès au niveau des applicatifs », nous a indiqué Gilles Azoulay, vice-président Europe du Sud de Riverbed.

Proposant déjà depuis le 27 avril dernier l'offre SD-WAN SteelConnect, héritée du rachat d'Ocedo afin d'occuper plus rapidement le marché, Riverbed va aller plus loin en lançant à la rentrée de septembre la version 2.0 de SteelConnect qui va bénéficier de capacités accrues en matières d'optimisation, de contrôle et de visibilité réseau mais également applicatif. « Nous allons intégrer un moteur de détection applicatif sur nos équipements historiques capable de détecter 1 300 flux applicatifs contre 200 aujourd'hui et de différencier les flux personnels des flux business comme SAP ou Office », nous a précisé Sébastien Baron, responsable avant-ventes de Riverbed. « La partie gestion de trafic va également être améliorée avec la gestion de plusieurs liens haute qualité MPLS ainsi que de l'offloading Internet et la capacité de répartir les flux en fonction de la criticité des besoins de l'entreprise avec un chemin par défaut et de repli. »

Un programme partenaires remanié en septembre Contrairement à l'offre SteelConnect v1.0 qui reposait uniquement sur des technologies et de l'ingénierie d'Ocedo, la seconde version de cette plateforme va également bénéficier des avancées R&D des équipes de Riverbed. « Il s'agit d'une offre 100% conjointe sur laquelle on va intégrer des fonctions comme la plate-forme d'infrastructure réseau et de performance des applications ou encore l'option de capacity planning pour apporter de la visibilité supplémentaire aux équipements réseau, des gateways aux points d'accès WiFi en passant par les commutateurs et l'ensemble des équipements physiques qui vont pouvoir être pilotées sur une console physique avec politique de gestion de trafic », nous a expliqué Sébastien Barron.

En termes de tarification, Riverbed ne prévoit pas d'augmentation de prix pour la v2 de SteelConnect, toujours fonction du nombre d'équipements réseaux à supporter. En revanche, le fournisseur s'apprête  à donner un coup de balai à son programme partenaires, qualifié de l'aveu même du patron Europe du Sud de Riverbed, de « vieillissant ». Reposant sur un modèle de ventes 100% indirect via les distributeurs Arrow et Zycko, ce dernier va voir - sous l'impulsion de l'arrivée d'un nouveau vice-président channel Giovanni Di Filippo, d'une toute nouvelle manière de commissionner le réseau. « Cela inclut le commissionnement, le commissionnement soumis à la suite des ventes ainsi que les remises via le développement de marketing founds », a fait savoir Gilles Azoulay. Pour tous les détails concernant ce nouveau programme partenaires, il faudre toutefois patienter jusqu'en septembre pour en savoir plus.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité