Rubrik ouvre une filiale en France

Dominique Fleury (a gauche) et Lionel Meoni ont été recrutés pour lancer l'activité de Rubrik sur le marché français.

Dominique Fleury (a gauche) et Lionel Meoni ont été recrutés pour lancer l'activité de Rubrik sur le marché français.

C'est Dominique Fleury et Lionel Meoni, respectivement aux postes de country manager et de CTO qui ont été recrutés pour représenter Rubrik sur le marché français. Ils sont tous deux des anciens de Dell et EMC.

Rubrik débarque sur le marché français. La start-up californienne que nous avions rencontré en décembre dernier a ouvert en juin dernier son premier bureau en France. « Le marché français comme le marché européen, est très important pour nous », a rappelé Bipul Sinha, le CEO de la start-up, de passage à Paris pour rencontrer les partenaires et les prospects. Pour rappel, la solution Rubrik combine un logiciel pour assurer la sauvegarde, la récupération et la déduplication des machines virtuelles (VM) et une appliance scale-out pour la capacité de stockage et le réseau. Elle a la particularité d'être compatible avec les clouds d'Amazon et de Microsoft, une aubaine puisque ces deux firmes ouvriront prochainement des datacenters sur le sol français.


L'entité française est pour l'instant composée d'une équipe de deux personnes, Dominique Fleury, le country manager, et Lionel Meoni, le CTO. Tout deux sont des anciens d'EMC et Dell sur les divisions stockage. L'équipe devrait en outre s'enrichir de quatre autres personnes d'ici la fin de l'année. La start-up compte principalement s'adresser à des clients grands comptes et à des ETI. « Elles ont de plus en plus de données à gérer. Notre rôle est de leur simplifier cette tache mais aussi de leur permettre de développer de nouveaux usages », explique Bipul Sinha. Il rappelle au passage que Rubrik a reçu l'aval des plus hautes autorités américaines en matière de gestion et de protection des données.

Emboîter le pas à Nutanix

Historiquement très proche de Nutanix, Bipul Sinha étant un des VC ayant misé à l'époque sur la firme, Rubrik compte suivre commercialement la même voie. « Nous allons essayer de nous référencer auprès des même partenaires que Nutanix. Nos solutions sont très proches et complémentaires », explique Dominique Fleury. Des formations techniques en français devraient d'ailleurs voir le jour dans les prochaines semaines.

Comme la plupart des entreprises américaines privées, Rubrik reste très discrètes quant à ses chiffres et ses ambitions puisqu'elle n'est pas tenue de les communiquer. Dominique Fleury assure toutefois qu'elle devrait signer ses premiers clients grands comptes sur le marché français dans les semaines à venir.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité