Sage 100 passe dans le cloud

Sage lance Sage 100 Online, sa première application de gestion dans le cloud à destination des PME. Outre le nom de son aînée « On Premise », elle en reprend également l'intégralité des fonctionnalités et de l'ergonomie mais avec les avantages du nuage.

En juillet dernier, Sage faisait son entrée sur le marché des applications de gestion en mode SaaS en lançant Sage One, une offre destinée aux TPE. L'éditeur renforce aujourd'hui sa présence dans le cloud avec la mise sur le marché de Sage 100 Online (et en parallèle de Sage 30 Online), une version hébergée de Sage 100 qui cible les PME. « Plutôt que de refaire quelque chose de complètement nouveau, nous avons capitalisé sur Sage 100 qui équipe déjà 100 000 PME en France. Nous avons repris les mêmes fonctionnalités et la même ergonomie pour créer la version SaaS de ce logiciel» déclare Antoine Henry, directeur général de Sage France. Selon Claude Cordier, le directeur marketing de l'éditeur, ce copier-coller permettra notamment de faciliter l'adoption du nouveau produit.

En plus des traditionnelles fonctions de comptabilité, de CRM, ou encore de décisionnel de Sage 100, Sage 100 Online donne accès à des fonctions de sauvegarde quotidiennes, de restauration à la demande des données et de mises à jour automatiques. En outre, une apps mobile qui fonctionne aussi en mode déconnecté a également été développée pour Windows. Elle arrivera en mai sur iPad et en juin sur Android. En ce qui concerne son hébergement, Sage 100 Online sera accessible à travers le cloud Azure de Microsoft. Plus précisément, la solution sera hébergée en Europe sur les datacenter que Microsoft exploite en Irlande et en Hollande.

Une adoption progressive du cloud

En 2013, seuls 13,3% des PME françaises ont utilisé des solutions de gestion en mode cloud. Pour Antoine Henry, l'adoption du SaaS pour ce type d'application se fera progressivement. « Les PME cherchent d'abord à rentabiliser leurs précédents investissement et pousseront les solutions en place le plus loin possible. Elles ne vont pas toutes, du jour au lendemain, chercher à adopter le cloud », explique le dirigeant. Dans un premier temps, Sage mise d'abord sur le recrutement de nouveaux clients pour développer les ventes de Sage 100 Online. Il y est d'autant plus obligé qu'il n'a pas encore finalisé de passerelles pour faciliter le transfert des données entre Sage 100 on premise et Sage 100 Online.

Les revendeurs seront fixés le 17 avril

Contrairement à SageOne qui était distribuée uniquement en mode direct, Sage 100 Online pourra l'être également par les 3000 revendeurs que Sage compte en France. « Nous traiterons directement avec les plus petites PME et laisseront à nos partenaires le soin d'adresser les plus grandes », déclare Claude Cordier. Le directeur marketing assure en outre que l'éditeur a longuement collaboré avec son réseau de distribution pour adapter son programme partenaire à cette offre cloud...

Mode SaaS oblige, les revendeurs Sage n'auront plus à gérer l'assistance technique qui sera entièrement assurée par Sage via une équipe européenne composée de 200 ingénieurs. De fait, ils ne pourront plus bénéficier des revenus que leur apportent les contrats de maintenance qu'ils signent avec les clients autour de Sage 100. En revanche, il leur incombera toujours de réaliser une partie du support métier et des services de proximité comme le paramétrage où les formations. Si les prix publics de Sage 100 et Sage 30 ont respectivement été annoncés à partir de 149 € HT et 49 € HT par utilisateur et par mois, les tarifs revendeurs n'ont pas encore été communiqués au chanel. D'après un CSS Sage contacté par Distributique, les partenaires devraient être fixés le 17 avril prochain.

Ajouter un commentaire
2
Commentaires

Guillaumesetg Au contraire ce mode de distribution est disponible sans engagement et l'éditeur a l'obligation d'exporter les données des clients s'ils le demandent. Le Cloud leur permet de réduire les frais sur de nombreuses prestations (installation, mise à jour, ...) et les sauvegardes se font automatiquement !

Eva Lucini Sage tout simplement la pompe à fric pour les entreprises ! Encore un bon moyen de prendre les clients en otage par la suite ...

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité