Sage fait moins de profits mais progresse dans la souscription

En 2019, la plate-forme Sage Business Cloud a attiré 48% des clients de Sage. Illustration : Sage.

En 2019, la plate-forme Sage Business Cloud a attiré 48% des clients de Sage. Illustration : Sage.

L'exercice 2019 de Sage s'est soldé par une baisse de 13% de son résultat opérationnel. Ce recul s'explique par les investissement de l'éditeur vers le mode souscription qui a encore progressé et permis à son chiffre d'affaires récurrent de croître de 10%.

La transition de Sage vers un modèle de vente axé sur la souscription n'est pas un chemin sans embuches. Certes, le chiffre d'affaires de l'entreprise continue de progresser. Au cours de l'exercice 2019 de l'éditeur, il a crû de 5,6% à 1,82 Md£ par rapport à l'an passé, si l'on exclut la contribution des actifs revendus (Sage Pay et l'activité au Brésil). A l'inverse, le résultat opérationnel s'est replié de 13% à 432 M£. Un recul important qui tranche avec la hausse de 22,7% qu'avait enregistrée le bénéfice opérationnel en 2018. Il tient, aux dires de l'éditeur, à ses investissements dans son portefeuille de produits cloud. L'entreprise a également mené des opérations de croissance externes, comme le rachat de l'irlandais AutoEntry et de la société Allocate.AI.

55% des clients de Sage convertis à la souscription

Sage réalise néanmoins de nets progrès en ce qui concerne la conversion de ses clients à la souscription. Ils sont désormais 55% à avoir adopté ce mode de consommation de ses solutions contre 45% un an auparavant. Quant à la plate-forme Sage Business Cloud, elle attirerait 48% (+19%) des clients. Cette croissance tient plus à des connexions à Sage Business Cloud qu'à une adoption native du service. Tout cela permet néanmoins à Sage d'afficher une croissance annuelle de son revenu récurrent de 10% à 1,6 Md£ (+5% à 239 M£ en France). Le chiffre d'affaires récurent annualisé s'est amélioré de son côté de 12,6%.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité