Salesforce débourse 1,35 Md$ dans le rachat de ClickSoftware

En janvier dernier déjà, il se disait que ClickSoftware allait être acquis par Salesforce, fondé et dirigé par Marc Benioff. (ci-dessus lors d'une intervention sur la conférence de Davos 2019/Crédit : D.R.)

En janvier dernier déjà, il se disait que ClickSoftware allait être acquis par Salesforce, fondé et dirigé par Marc Benioff. (ci-dessus lors d'une intervention sur la conférence de Davos 2019/Crédit : D.R.)

Les logiciels de gestion des forces de terrain édités par ClickSoftware vont bien venir compléter les applications cloud et mobiles de Salesforce. L'éditeur basé à Burlington dans le Massachussets vient d'être racheté par le spécialiste de la gestion de la relation client dans le cloud.

Sept mois après une première rumeur de rachat de ClickSoftware par Salesforce, l'acquisition de l'éditeur spécialisé dans la gestion des équipes de terrain (field service) vient d'être effectivement annoncée par le numéro 1 du CRM en SaaS. Salesforce va débourser 1,35 milliard de dollars pour racheter la société basée à Burlington (Massachussets), un montant net de la valeur des actions qu'il y détient actuellement. C'est un peu moins que le montant évoqué en janvier par les rumeurs de rachat qui tablaient sur 1,5 milliard de dollars. C'est surtout près de 12 fois moins que les 15,7 milliards de dollars que Salesforce a annoncé début juin pour le rachat de l'éditeur Tableau, spécialisé dans l'analyse et la visualisation de données.

Les solutions de ClickSoftware viendront enrichir les fonctionnalités de la plateforme Service Cloud de Salesforce, permettant ainsi de couvrir le service aux clients depuis le centre de contacts jusqu'à l'intervention sur site. ClickSoftware permet d'organiser et d'optimiser les interventions sur site. « En rejoignant Salesforce, nous pourrons renforcer nos applications critiques pour les leaders du service mondial tels que Bosch, Deutsche Telekom, Ericsson, National Grid, PG&E et Unisys, offrir un éventail de capacités plus large et une efficacité accrue, ainsi que des expériences clients améliorées à une clientèle mondiale encore plus importante », commente sur le site de ClickSoftware le CEO de l'entreprise, Mark Cattini, en rappelant que ClickConnect 2019, la conférence annuelle des utilisateurs de ces solutions, se tiendra du 16 au 18 septembre prochain à Orlando (Floride).

Des investissements significatifs dans le service aux clients

De son côté, Salesforce propose déjà depuis 2016 son application mobile Field Service Lightning, basé sur Service Cloud. Celle-ci propose aux forces mobiles de terrain une vue à 360° des clients, des analyses prédictives et une capacité à utiliser le logiciel hors ligne. Elle permet aussi de gérer les équipements IoT pour connecter l'ensemble des intervenants à la même plateforme centralisée. Bill Patterson, directeur général de l'activité Salesforce Service Cloud, souligne l'importance de ce rachat à un moment où plus de 70% des leaders du service aux clients réalisent des investissements significatifs pour transformer leurs forces de travail mobile. « Non seulement notre acquisition de ClickSoftware accélérera la croissance de Service Cloud, mais elle stimulera également l'innovation sur l'offre Field Service Lightning pour mieux répondre aux besoins de nos clients », déclare Bill Patterson dans un communiqué. A mesure que les équipements connectés accèdent à des fonctions prédictives, les attentes des clients pour des services plus personnalisés augmentent et le service client doit continuer à évoluer, souligne Salesforce.

L'acquisition se fera à travers paiement en numéraire et par actions ordinaires Salesforce et inclura la prise en charge des attributions d'actions en circulation détenues par les salariés de ClickSoftware. L'opération devrait être finalisée au cours du trimestre fiscal de Salesforce qui s'achèvera le 31 octobre prochain. Elle est soumise aux conditions réglementaires habituelles et notamment à l'approbation antitrust des autorités israéliennes, ClickSoftware ayant été fondé en Israël en 1997 par Moshe BenBassat, à Givat Shmuel.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité