Selon Gartner, les dépenses cloud vont atteindre près de 500 Md$ en 2022

Selon Gartner, les dépenses mondiales en services de cloud public devraient augmenter de 20,4 % par rapport à 2021. (Crédit : Pixabay)

Selon Gartner, les dépenses mondiales en services de cloud public devraient augmenter de 20,4 % par rapport à 2021. (Crédit : Pixabay)

Selon les prévisions de Gartner, les entreprises dépassant les stades pilotes de l'utilisation du cloud computing dépenseront près de 500 milliards de dollars dans le monde cette année.

Le cabinet Gartner prévoit que les dépenses mondiales en services de cloud public s'élèveront à 494,6 milliards de dollars cette année, en raison à la fois de la croissance des services d'infrastructure natifs du cloud et de la tendance aux scénarios de travail hybrides, favorisée par la pandémie. Il s'agit d'une augmentation de 20,4 % par rapport aux 410,9 milliards de dollars de ventes en 2021, juste en dessous de la croissance de 21,2 % à 599,8 milliards de dollars que Gartner prévoit pour 2023. En raison de la maturation des services cloud de base, les entreprises ont dépassé l'étape du tire-au-flanc et se concentrent désormais sur les capacités susceptibles d'affecter les activités numériques et les opérations de l'entreprise.

« Les DSI ont dépassé l'ère de l'exubérance irrationnelle en matière d'acquisition de services de cloud et choisissent de manière réfléchie les fournisseurs de cloud public afin d'obtenir des résultats commerciaux et technologiques spécifiques et souhaités dans le cadre de leur transformation numérique », a déclaré Sid Nag, vice-président de la recherche chez Gartner. « Les services de cloud public sont devenus si intégrés que les fournisseurs sont désormais contraints de relever des défis sociaux et politiques, tels que le développement durable et la souveraineté des données ».

L'IaaS, le DaaS et le SaaS parmi les plus grosses dépenses La plus forte croissance des dépenses devrait concerner l'infrastructure en tant que service (IaaS) - 30,6 % cette année et encore 30,5 % l'année prochaine. Vient ensuite le poste de travail en tant que service (DaaS), conséquence de la pandémie de Covid-19 et de l'augmentation du nombre de personnes travaillant à domicile. Ce secteur devrait connaître une croissance de 26,6 % cette année et de 23,7 % l'année prochaine. Cependant, le DaaS est aussi de loin la plus petite catégorie, avec seulement 2 milliards de dollars cette année, contre 176,6 milliards de dollars pour le logiciel en tant que service (SaaS) et 91,6 milliards de dollars pour le IaaS. Et comme de plus en plus d'entreprises demandent à leur personnel de retourner au bureau, ne soyez pas surpris si les projections relatives au DaaS sont sujettes à changement.

La troisième catégorie la plus importante en 2022 devrait être les services d'infrastructure d'application, ou Platform-as-a-service (PaaS), avec 109,6 milliards de dollars. Au total, SaaS, IaaS et PaaS représenteront 82 % du chiffre d'affaires total du cloud. Selon Sid Nag, l'augmentation en dollars est davantage attribuable au coût des services qu'à une expansion massive des achats. « Les capacités natives du cloud telles que la conteneurisation, le PaaS de base de données et l'intelligence artificielle/apprentissage machine contiennent des fonctionnalités plus riches que les calculs banalisés tels que l'IaaS ou le Network-as-a-Service », a-t-il déclaré. « Par conséquent, ils sont généralement plus chers, ce qui alimente la croissance des dépenses ». Gartner a également souligné que d'autres catégories de produits, telles que l'hyperscale edge computing et le Secure access service edge (Sase), perturbent les marchés adjacents et forment de nouvelles catégories de produits, créant ainsi des sources supplémentaires de revenus pour les fournisseurs de cloud.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité