Semestriels LDLC : les bénéfices progressent de 25%

« […] Le Groupe LDLC atteint de nouveaux records d’EBE et de résultat d’exploitation sur un premier semestre, malgré un effet de base exigeant », se félicité Olivier de la Clergerie, le directeur général du groupe LDLC.

« […] Le Groupe LDLC atteint de nouveaux records d’EBE et de résultat d’exploitation sur un premier semestre, malgré un effet de base exigeant », se félicité Olivier de la Clergerie, le directeur général du groupe LDLC.

Le groupe de distribution LDLC affiche un résultat net de 18,3 M€ pour son premier semestre 2021-2022. Le chiffre d'affaires est en hausse de 6,1%.

La publication du compte de résultat de LDLC montre que le premier semestre fiscal 2021-2022 du distributeur est aussi un bon cru en termes de rentabilité. Entre le 1er avril et le 30 septembre, la marge brute de l'entreprise lyonnaise a atteint 76,9 M€, soit 23,1% du chiffre d'affaires, contre 21,9% à la même période de l'exercice précédent. De son côté, le résultat d'exploitation a été porté à 26,1 M€ et progresse ainsi de 19,7% d'une année sur l'autre. Finalement, le résultat net du groupe ressort à 18,3 M€ (+25,3%). « [...] Le Groupe LDLC atteint de nouveaux records d'EBE et de résultat d'exploitation sur un premier semestre, malgré un effet de base exigeant », se félicité Olivier de la Clergerie, le directeur général du groupe LDLC.

Puiser dans la trésorerie pour optimiser les stocks

Le seul indicateur « négatif » du semestre est la diminution de la trésorerie de la société qui est tombée à 14,6 M€, après avoir été de 31,3 M€ au 31 mars 2021. C'est le résultat du choix de LDLC de mobiliser ses fonds disponibles pour optimiser la gestion de ses approvisionnements et de ses stocks dans un contexte d'approvisionnement plus contraint. Un effort qui a généré une augmentation du Besoin en Fonds de Roulement de 37,1 M€ au cours du semestre écoulé.

333,5 M€ de chiffre d'affaires semestriel

Il a permis au distributeur de répondre au mieux à la demande des clients, ce qui se traduit d'ailleurs dans l'évolution de son chiffre d'affaires semestriel. Ce dernier a atteint 333,5 M€, contre 314,3 M€ un an plus tôt. Cette hausse de revenus de 6,1% (+5,3% à périmètre constant) est un bon résultat, au vu de l'effet de base défavorable que constitue la croissance de 41,6% enregistrée par l'entreprise au premier semestre 2020-2021. Elle a été principalement portée par le dynamisme des facturations du premier trimestre (+9,8% à 163,7 M€), celles des trois mois suivants n'ayant crû que 2,7% à 169,7 M€.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité