LDLC négocie la reprise de Top Achat avec Rue Du Commerce

Créée en 1999, Top Achat a été racheté par France Telecom en 2007 puis par Rue Du Commerce en mars 2009.

Créée en 1999, Top Achat a été racheté par France Telecom en 2007 puis par Rue Du Commerce en mars 2009.

En reprenant Top Achat, LDLC disposerait d'un couverture complète du marché allant de l'entrée au haut de gamme.

Une nouvelle marque pourrait bientôt venir gonfler la liste de celles exploitées par LDLC. Le groupe de distribution IT en boutiques et en ligne a annoncé le 11 octobre être entré en négociations exclusives avec Rue Du Commerce en vue de l'acquisition de Top Achat. Techniquement, l'opération correspond à une reprise de fonds de commerce puisque Top Achat est une division de son actuel propriétaire. Elle serait réalisée en numéraire sur les fonds propres du groupe LDLC. Sa finalisation est envisagée au plus tard fin mars 2020.

« Intégrer Top Achat dans notre sphère nous donnerait la capacité de répondre au mieux à tous les clients, quels que soient leurs typologies et leurs besoins », indique Olivier de la Clergerie, le directeur général du groupe LDLC. Avec Materiel.net racheté en mars 2016, le distributeur lyonnais s'était déjà doté d'un site lui permettant de cibler les acheteurs de produits informatiques plutôt haut de gamme. De son côté, le site LDLC.com se positionne comme un généraliste de l'IT avec un catalogue extralarge. La boucle serait bouclée avec Top Achat qui propose des prix plus agressifs, et une offre plus resserrée comme Materiel.net.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité