Services cloud : ce que recherchent les entreprises

En première instance, les utilisateurs bloquent sur la durée d'engagement avant de revoir leur position lors de la discussion commerciale.

En première instance, les utilisateurs bloquent sur la durée d'engagement avant de revoir leur position lors de la discussion commerciale.

Peu de demandes en stockage, blocage sur la durée d'engagement... une étude de CloudScreener sur les recherches des utilisateurs sur son site web permet de dresser un état des demandes cloud en Europe.

Avec la multiplication des services cloud, les entreprises peuvent aujourd'hui se tourner vers des acteurs locaux ou internationaux en fonction de leurs besoins, contraintes et enveloppes budgétaires. Pour y voir plus clair, CloudScreener.com propose un comparateur de plates-formes cloud en Europe et ailleurs dans le monde. Créée il y a neuf mois, cette start-up, qui permet d'identifier les meilleures offres (prix, performances, contrat...) avant de mettre en relation les entreprises avec les fournisseurs de services cloud, a analysé les requêtes des utilisateurs pour dresser un petit état du cloud en Europe. Si depuis son lancement 25 000 connexions au site ont été enregistrées, 9 000 connexions ont été passées à la moulinette pour comprendre les besoins des entreprises.


Beaucoup de critères sont proposés pour affiner sa recherche de plate-forme IaaS.

Deux points se distinguent nettement : le refus d'une quelconque durée d'engagement et le peu d'intérêt exprimé pour le stockage. 65% des recherchent effectuées sur la plate-forme de CloudScreener témoignent d'un refus de tout engagement dans le temps. Antony Sollinger, CEO et co-fondateur de la jeune pousse, nuance toutefois ce résultat. « Si les clients ne sont pas prêts à s'engager sur une longue durée, ils peuvent changer d'avis sur les conditions financières sont intéressantes, notamment avec le jeu des réductions. Pour beaucoup d'entreprises, il s'agit de leurs premiers pas dans le cloud, et elles veulent pouvoir changer de fournisseur si besoin ». Mais la phase d'étude passée, la tendance évolue et la durée d'engagement n'est plus un obstacle au final.

Le stockage : oui pas au premier abord

Second point notable dans cet état des lieux, l'absence de demande spécifique sur le stockage. « Les clients veulent du cloud compute, et, dans un cas sur deux, le stockage vient après. Le prix du stockage n'est pas vraiment clivant, même si le prix est également un critère important même s'il n'est pas le seul », nous a indiqué M. Sollinger. Autre détail intérêt, 75 des recherches portées sur des VM Linux et 25% donc sur Windows. Le coût des licences n'est bien sur pas étranger à ces choix.

Intéressante, cette petite étude permet de mettre en avant CloudScreener qui propose un service pratique et bien pensé. Si on trouve à la base un service de comparaison gratuit, certaines recherches spécifiques sont facturées par la start-up , notamment le calcul au plus juste d'un projet et la mesure de certains points clefs des offres IaaS et ce jusqu'à 6 fois par jour. Une déclinaison SaaS est également à l'étude pour répondre à la demande de clients nous a précisé Antony Sollinger.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité