Slack renforce son intégration avec les solutions d'EMM

Les administrateurs de Slack vont pouvoir appliquer les politiques de sécurité interne aux utilisateurs mobile de la messagerie instantanée. (crédit : D.R.)

Les administrateurs de Slack vont pouvoir appliquer les politiques de sécurité interne aux utilisateurs mobile de la messagerie instantanée. (crédit : D.R.)

La messagerie instantanée Slack, mise à profit dans de nombreuses entreprises, renforce ses fonctions d'administration. Elle s'intègre avec MobileIron, VMware Airwatch, Blackberry et 18 autres logiciels d'EMM pour mieux sécuriser son usage sur les terminaux mobiles. Elle enrichit les profils de ses utilisateurs et permet de personnaliser leurs statuts.

Slack propose depuis quelques jours de nouveaux outils pour administrer sa messagerie instantanée dans les grandes entreprises au sein d'équipes comptant de nombreux utilisateurs. La start-up californienne propose maintenant Enterprise Grid pour intégrer Slack avec différentes logiciels d'EMM utilisés de gérer les parcs de terminaux mobiles. Les administrateurs IT pourront ainsi s'assurer que seuls les terminaux autorisés, se conformant aux politiques de sécurité mises en place en interne, pourront se connecter aux instances Slack ouvertes au sein de l'entreprise.

La messagerie instantanée peut ainsi s'intégrer avec 21 fournisseurs de solutions EMM (Enterprise mobility management) dont MobileIron, VMware Airwatch et Blackberry. Sur son site de support, Slack fournit des informations détaillées sur la mise en place des paramètres et les fonctionnalités disponibles : SSO, authentification à double facteur obligatoire, effacement à distance...

Synchroniser les profils avec l'annuaire interne via l'API SCIM

Par ailleurs, pour faciliter la gestion d'identités, les profils peuvent maintenant fournir des informations sur les utilisateurs de chaque équipe. « Si votre entreprise utilise déjà fournisseur d'identité (IdP) ou un annuaire interne, il est possible de synchroniser ces informations avec les profils de Slack en recourant à l'API SCIM », explique Slack dans un billet. Il sera ainsi possible de constituer un annuaire accessible depuis l'outil de tchat.

Enfin, les indications de statut des utilisateurs de Slack peuvent être personnalisées. Il est déjà possible d'indiquer si chacun d'eux est disponible en fonction de la région ou du bureau depuis lequel il ou elle travaille et ces options par défaut suffisent à la plupart des entreprises. Mais d'autres organisations ont mis en place leurs propres statuts et localisations. Désormais, les administrateurs de la messagerie peuvent donc remplacer les 5 statuts proposés par défaut pour mieux coller au fonctionnement de l'entreprise.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité