Stockage et serveurs : les achats dédiés au cloud en hausse 19,6 % en 2022

Selon IDC, les dépenses en infrastructures de cloud computing devraient atteindre 135,1 Md$ d'ici à 2026. (Crédit : Pixabay)

Selon IDC, les dépenses en infrastructures de cloud computing devraient atteindre 135,1 Md$ d'ici à 2026. (Crédit : Pixabay)

Les investissements effectués pour étoffer ou créer des environnements destinés à opérer des services cloud ont atteint 88 Md$ entre juillet et septembre derniers.

Selon IDC, le marché mondial des équipements d'infrastructures IT (serveurs et stockage, hors réseaux) a poursuivi sa forte croissance au troisième trimestre 2022. En hausse régulière depuis plusieurs années, les investissements effectués pour étoffer ou créer des environnements destinés à opérer des services cloud ont atteint 23,9 Md$ entre juillet et septembre derniers, soit une hausse de 24,7 % d'une année sur l'autre. Le marché continue de bénéficier d'une forte demande et de carnets de commandes bien remplis, associés à une amélioration de la chaîne d'approvisionnement. Dynamiques elles aussi, les dépenses en équipements d'infrastructures IT pour environnements non-cloud ont crû de 16,5 % à 16,8 Md$.

Dans le détail, les acquisitions trimestrielles orientées vers les infrastructures cloud dédiées ont représenté 7,1 Md$ (+25,3 %), dont 45,2 % (-4.26 %) ont servi à des déploiement sur des sites de clients. Dans le même temps, celles consacrées à l'équipement d'infrastructures cloud partagées se sont appréciées de 24,4 % à 16,8 Md$.

Par catégorie d'acheteurs, celle des fournisseurs de services (opérateurs cloud, MSP, telcos...) s'est montrée encore une fois la plus en demande. Entre juillet et septembre derniers, elle a contribué à 58,7 % % de la valeur totale du marché des équipements d'infrastructures IT (cloud et non cloud), soit un montant de 23,9 Md$ en hausse de 22,5 % d'une année sur l'autre.

31 % de croissance en Europe de l'Ouest au T3 2022

En Europe centrale et orientale, région largement impactée par le conflit russo-ukrainien, les dépenses en infrastructures cloud ont chuté de 35,1 % en glissement annuel au cours du troisième trimestre. Au contraire, le Moyen-Orient et l'Afrique, les États-Unis et l'Europe de l'Ouest ont connu les plus fortes croissances, de respectivement 65,8 %, 32,1 % et 31,3 % par rapport à l'année précédente.

Pour l'ensemble de l'année 2022, IDC s'attend à ce que les achats d'infrastructure cloud augmentent de 19,6 %. Elles atteindraient alors 88,1 Md$, dont 60,9 Md$ (19 %) pour les environnements partagés et 27,3 Md$ (+21,2 %) pour les environnements dédiés. Une augmentation plus que notable par rapport à la croissance annuelle de 8,6 % enregistrée en 2021 et à laquelle participeraient les opérateurs à hauteur de 87,8 Md$. Quant aux investissements en infrastructures non-cloud, ils sont prévus en hausse de 10,7 % à 64,7 Md$.

Dans les années à venir jusqu'en 2026, IDC anticipe que les dépenses en infrastructures de cloud computing auront un taux de croissance annuel moyen de 12,9 %. Elles atteindraient ainsi 135,1 Md$ à l'issue de cette période et représenteraient alors 67,3 % des dépenses totales en infrastructures de calcul et de stockage.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité