Syndicats du numérique : la belle dynamique du Syrpin

Agnès Passault, la présidente du Syrpin et directrice de l’éditeur de logiciels et intégrateur Aquitem. Crédit photo : D.R.

Agnès Passault, la présidente du Syrpin et directrice de l’éditeur de logiciels et intégrateur Aquitem. Crédit photo : D.R.

Le Syrpin (SYndicat Régional des Professionnels d'Informatique et du Numérique en Aquitaine) va franchir cette année le cap des 80 entreprises membres, soit un quasi doublement par rapport à 2014. Ce syndicat professionnel, qui tenait son assemblée générale le 24 juin 206 à Bayonne, a par ailleurs rejoint le réseau des clusters numériques France IT.

Le Syrpin est l'un des plus anciens syndicats professionnels du numérique en France : créé en 1967, il fêtera ses 50 ans l'an prochain. Entre 2007 et 2014, il réunissait en moyenne 45 entreprises du secteur du numérique. En 2014, justement, l'effectif était tombé à son plus bas niveau : 43 membres seulement. Cette même année, le Syrpin a élu à sa présidence une chef d'entreprise de la filière reconnue : Agnès Passault, Directrice de l'éditeur de logiciels et intégrateur Aquitem.

Doté d'une nouvelle présidence et d'un nouveau bureau, le Syrpin s'est fortement développé et prévoit de franchir le cap des 80 membres en 2016, soit un quasi doublement par rapport à 2014. Par ailleurs, le syndicat a rejoint le réseau des clusters numériques « France IT » et obtenu les deux principaux labels attribués par cette institution : le label Cloud (initié par le cluster toulousain Digital Place) et « Entreprise Numérique Responsable » (ENR).

Autre évolution : les relations entre le Syrpin et les autres structures dédiées au numérique en Aquitaine : Digital Aquitaine (ex ADEISO), Aquinum, la French Tech Bordeaux, Bordeaux Games... « La longévité du Syrpin est largement expliquée par sa capacité a être ouverte aux autres initiatives et à travailler en commun sur des projets, répond Agnès Passault. Nous avons renforcé cette politique de partenariats au cours des deux dernières années et le Syrpin s'est rapproché des principales écoles impliquées dans la formation aux métiers du numérique ».

Enfin, puisque le Syrpin fait désormais partie de la très vaste région baptisée « Nouvelle Aquitaine » (Aquitaine + Poitou-Charentes + Limousin), le syndicat s'est rapproché de deux structures également membres de France IT, à Poitiers et à Limoges.


En partenariat avec 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité