Synology aide les PME à créer leur cloud privé

Avec son NAS deux baies, Synology améliore les performances de son entrée de gamme.

Avec son NAS deux baies, Synology améliore les performances de son entrée de gamme.

Bien connu pour ses NAS aux fonctionnalités avancées, Synology annonce un système pour les PME désirant déployer un petit cloud privé.

Pour renforcer son entrée de gamme, Synology lance le DiskStation DS214+ (avec deux baies) qui repose sur DSM 4.3, le système d'exploitation maison sur base Linux. Il se destine au partage de fichiers et à la centralisation des sauvegardes. Animé par une puce Intel Atom double-coeur cadencée à 1,33 GHz épaulée par 1 Go de RAM en standard, le DS214+ surpasse de 89 % son prédécesseur en rapidité avec une vitesse de lecture de 208 Mo/s et une vitesse d'écriture de 153 Mo/s en RAID 1, selon le constructeur taiwanais.

Capable d'agréger des liens LAN, le DS214+ deux ports Gigabit Ethernet. Il dispose en outre de deux baies de disques échangeables à chaud, verrouillables sans outil, de deux ports USB 3.0 et d'un port eSATA pour accélérer le transfert de données. Pour les services en ligne, Cloud Station permet aux utilisateurs de synchroniser les fichiers entre plusieurs terminaux et de maintenir les fichiers à jours. Le module Mail Server transforme ce NAS en un serveur de service de messagerie dédié, tandis que Mail Station fournit une interface de messagerie web permettant aux utilisateurs d'accéder à leurs emails. Une batterie de modules complémentaires est disponible depuis l'interface web, notamment un agent Amazon Glacier pour réaliser des sauvegardes sur bande. Pour le prix du DS214+, Synology annonce 269 euros HT.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité