Tech Data veut aider à la construction d'écosystèmes IoT

Christophe Fortuné dirige maintenant l'activité IoT de Tech Data.

Christophe Fortuné dirige maintenant l'activité IoT de Tech Data.

Le grossiste Tech Data a structuré sa division IoT dans l'Hexagone avec la nomination de Christophe Fortuné à sa tête. Elle va s'atteler à la conception et à la distribution d'offres packagées pour l'internet des objet mais proposera également des solutions sur étagères. 

Tech Data structure son activité objets connectés dans l'Hexagone. En juillet, le grossiste a créé au niveau mondial une division baptisée Smart IoT. Sur le marché français, cette annonce s'est matérialisée le mois dernier avec la nomination de Christophe Fortuné à la tête des activités IoT de Tech Data France. « Nous avons structuré ces activités autour d'une BU dédiée. Elle va se concentrer sur quatre principaux secteurs : le smart manufacturing, le transport et la logistique, le commerce connecté ainsi que les espaces connectés », détaille le dirigeant qui officiait auparavant, chez Accenture en tant que senior manager pour l'IoT.

Sur ce premier secteur, Tech Data compte mettre en avant les produits pour l'industrie, la modernisation des chaînes de production mais aussi des solutions pour l'ouvrier connecté (smartglass, tablette, etc). Pour ce qui relève du transport et de la logistique, Tech Data va principalement se concentrer sur les problématiques de traçabilité. Quant au commerce connecté, il s'agira de technologies omnicanales pour la continuité de l'expérience web ou encore l'inventaire dynamique. Enfin, par espaces connectés, le grossiste entend cibler les marché du smart building et de la domotique.

Miser tant sur les géants historique de l'IT que sur les pures players de l'IoT

Afin de garnir son portefeuille dans l'IoT, Tech Data va à la fois capitaliser sur son catalogue existant qui regroupe de grands acteurs tels qu'IBM et Cisco qui investissent massivement sur l'internet des objets, ainsi que sur le référencement de nouvelles technologies issues de pure player de l'IoT. « Par exemple, nous avons signé un contrat de distribution avec la start-up barcelonaise Nexiona qui développe une plate-forme pour gérer les connections IoT. Dans la même veine nous sommes en train de référencer les capteurs connectés de Nest », explique le dirigeant.

Tech Data compte développer ensuite les synergie entre ces différents produits pour concevoir des offres packagées. C'est d'ailleurs ce que le grossiste a fait avec Nexiona en annonçant pour début 2017 la solution Miimetic Edge. Elle allie la plate-forme de la start-up barcelonaise aux solutions de portail Edge 5000 de Dell. Cette solution doit simplifier le déploiement d'écosystèmes IoT. Il sera en outre possible de la coupler aux cloud d'IBM et de Microsoft (Azure) pour le stockage des données ou d'ajouter des solutions analytiques. « Aujourd'hui, l'IoT est une question d'écosystème. En tant que grossiste et spécialiste de la supply chain, nous avons la possibilité de réunir les technologies des grands et des petits acteurs pour faciliter la mise en place de ces écosystèmes », déclare Marc Hia Balié, directeur marketing de Tech Data.

Double enjeu suivant les partenaires

Bien évidemment, Tech Data proposera également les solutions en mode étagère. « Tout dépendra de la maturité des clients. Ce qui auront la capacité de bâtir des écosystèmes complets prendront des solutions à part quand les autres s'orienteront plutôt vers des offres packagées », détaille Christophe Fortuné. Pour lui l'IoT représente, au même titre que le cloud, une énième évolution pour le channel, comme l'expliquaient plus récemment des dirigeants de TD Azlan, Antemeta et SCC, lors d'une table ronde. Dans ce cadre là, l'IoT revêt selon lui une double opportunité. Pour ceux qui auraient déjà sus apprivoiser le cloud, il est un moyen d'ajouter une nouvelle source de valeur à leur offre. Pour ceux qui peineraient à s'adapter au modèle de souscription, l'internet des objets peut représenter un tout nouveau business permettant de se démarquer.

« Aujourd'hui, le marché français de l'IoT est encore en phase de décollage mais les estimations les plus optimistes avancent un chiffre d'affaires de 15,2 Md€ en 2020. C'est évidemment une opportunité à saisir », explique Marc Hia Balié. Il n'a pour l'instant pas encore quantifié les objectifs de Tech Data dans ce secteur. « Pour l'instant je suis la seule ressource dédiée uniquement à la BU IoT en France mais nous avons une équipe européenne qui s'occupe du sourcing et du développement des offres. Nous allons voire comment la demande évolue et recruterons en conséquence », ajoute Christophe Fortuné.   

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité