Méga-fusion de 7,2 Md$ entre Tech Data et Synnex Corp

Rich Hume, l’actuel CEO de Tech Data, dirigera la nouvelle entreprise formée avec Synnex en tant que CEO. Crédit photo : Tech Data.

Rich Hume, l’actuel CEO de Tech Data, dirigera la nouvelle entreprise formée avec Synnex en tant que CEO. Crédit photo : Tech Data.

Avec un chiffre d'affaires annuel estimé à environ 57 milliards de dollars, soit plus qu'Ingram Micro, le nouveau géant de la chaîne d'approvisionnement va devenir le plus grand distributeur au monde.

Tech Data a conclu un accord définitif pour fusionner avec Synnex Corporation dans le cadre d'une transaction de 7,2 milliards de dollars, créant ainsi une centrale de distribution impliquant deux titans de la chaîne d'approvisionnement. Rich Hume, l'actuel CEO de Tech Data, dirigera la nouvelle entreprise en tant que CEO, tandis que Dennis Polk, actuellement président et CEO de Synnex, assumera la fonction de président exécutif, avec un « rôle actif » dans la stratégie et l'intégration de l'activité. Le chiffre d'affaires annuel de ce nouveau géant de la chaîne d'approvisionnement, qui emploiera plus de 22 000 personnes, est estimé à 57 milliards de dollars environ. La nouvelle entité prévoit aussi d'offrir aux clients et aux fournisseurs un choix plus vaste en termes de produits, de services et de zones géographiques. Si ces projections se réalisent, l'entreprise combinée dépassera en chiffre d'affaires Ingram Micro, le plus grand distributeur de la planète, d'environ 10 milliards de dollars par rapport au dernier CA de 47,2 milliards de dollars de 2019.

Sur le papier, l'objectif de la fusion est de créer un « agrégateur de solutions mondiales diversifiées » capable de desservir plus de 100 pays à travers les régions Amérique, Europe et Asie-Pacifique, distribuant au passage un portefeuille de plus de 200 000 offres de produits et de solutions. Opérant au sein d'une base de 150 000 clients et partenaires de distribution, l'entité combinée représentera également plus de 1500 fournisseurs à travers le monde. « C'est une transformation pour Tech Data, Synnex et l'ensemble de l'écosystème technologique », a déclaré le CEO Rick Hume. « Ensemble, nous pourrons offrir à nos clients et fournisseurs une portée, une efficacité et une expertise exceptionnelles, redéfinissant ainsi l'expérience et la valeur qu'ils reçoivent ». Selon M. Hume, les deux parties devraient profiter d'une « force financière significative » pour investir dans des plateformes de croissance essentielles, en plus d'établir des offres de produits de premier ordre dans des « domaines de nouvelle génération à forte croissance » comme le cloud, les datacenters, la sécurité, l'Internet des objets, les services, la 5G et l'edge intelligent. « Nous n'aurions pas pu atteindre cette étape importante sans le travail acharné de nos collègues et nous sommes impatients de collaborer avec l'équipe de Synnex pour réunir nos entreprises de manière transparente et créer une valeur significative pour toutes nos parties prenantes », a-t-il ajouté.

Fondée en 1980, et classée au Fortune 500, l'entreprise américaine Synnex Corporation - qui s'est récemment séparée de sa division « expérience client » Concentrix Corporation - est spécialisée dans la distribution de produits IT, la logistique de la chaîne d'approvisionnement et les services d'intégration sur les marchés américains, canadiens et japonais. En septembre 2017, dans le cadre d'une transaction évaluée à 800 millions de dollars, l'entreprise a acquis les divisions américaines de Westcon-Comstor, couvrant l'Amérique du Nord et l'Amérique latine. Elle est également devenue actionnaire minoritaire de la division Asie-Pacifique de Westcon-Comstor, en acquérant dans le cadre de cette même transaction une participation de 10 % pour 30 millions de dollars. Bien qu'elle soit étroitement liée, l'entreprise Synnex Corporation basée aux États-Unis est différente de l'entreprise Synnex plus connue en Asie-Pacifique, l'entité américaine fonctionnant indépendamment de la société basée à Taïwan qui dessert les marchés d'Australie, de Nouvelle-Zélande et d'Asie du Sud-Est. « Cette transaction permet d'accélérer la croissance du chiffre d'affaires et des bénéfices, d'étendre la présence mondiale et d'apporter des améliorations opérationnelles significatives tout en continuant à créer de la valeur pour les actionnaires », a déclaré son actuel CEO Dennis Polk. « Nous sommes impatients de travailler avec les collègues talentueux de Tech Data et nous pensons que nos activités combinées vont permettre aux membres de l'équipe de proposer les plus hauts niveaux de service à nos partenaires ».

Une puissance de distribution

Une fois la transaction achevée, normalement dans le courant du second semestre 2021, sous réserve des conditions de clôture habituelles, les actionnaires de Synnex détiendront environ 55 % de l'entité combinée, et Apollo Funds, la société mère de Tech Data, en détiendra environ 45 %. Dans le cadre de la fusion, Apollo Funds recevra 44 millions d'actions ordinaires de Synnex ainsi que le refinancement de la dette nette existante de Tech Data et des actions privilégiées rachetables d'une valeur de 2,7 milliards de dollars environ. Dans l'intervalle, MiTAC Holdings Corporation et ses affiliés, qui détenaient collectivement environ 17 % des actions de Synnex au 22 janvier 2021, ont accepté de voter en faveur de la transaction, mais jusqu'à son bouclage, les deux entreprises continueront de fonctionner indépendamment. À ce stade, le nom de l'entité combinée reste incertain. « Quand nous avons acquis Tech Data, nous avons vu l'énorme potentiel de croissance transformatrice et de création de valeur à long terme », a déclaré Matt Nord, associé principal d'Apollo. « Cette transaction va accélérer la dynamique déjà en cours en unissant deux entreprises exceptionnelles à une plus grande échelle et avec une plus grande force financière avec la capacité de se positionner en tête de l'industrie. Nous sommes ravis de continuer à participer au succès continu de la nouvelle entreprise ».

Cette fusion intervient près de 18 mois après l'acquisition, fin 2019, de Tech Data par Apollo Global Management pour 6 milliards de dollars, déclenchant des plans d'investissement d'environ 750 millions de dollars dans des initiatives de transformation numérique au cours des cinq prochaines années. Comme l'a révélé ARN mi-2020, cet investissement devrait étayer la stratégie de Tech Data mise en place en vue d'accélérer l'innovation, d'offrir des expériences améliorées et une plus grande agilité aux entreprises à travers l'écosystème technologique. Les initiatives clés sont actuellement axées sur la fourniture d'une automatisation, de plateformes et d'analyses de pointe pour permettre au distributeur d'être plus agile et plus réactif face à l'évolution rapide des besoins des distributeurs partenaires. Le programme de transformation comprend la construction d'une plateforme commerciale numérique hyper évolutive et d'une place de marché numérique basée sur le cloud pour soutenir les « ambitieux » plans de croissance de Tech Data tout en servant les marchés technologiques et les modèles de consommation émergents. Plus récemment, dans le cadre d'une opération de grande envergure visant à étendre sa présence en Asie du Sud-Est, Tech Data a conclu un accord pour acquérir Innovix Distribution. Sous réserve des conditions de clôture habituelles, Channel Asia a révélé que la transaction devrait être conclue au cours du troisième trimestre de l'exercice financier 2021 de Tech Data. Avec cette acquisition, Tech Data compte essentiellement « accélérer » sa croissance dans les technologies de nouvelle génération, avec un focus particulier sur les offres de cloud, de sécurité et de points d'extrémité, en plus de l'expansion des activités dans les zones géographiques clés de Singapour, de la Malaisie et de Hong Kong.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité