Toulouse : un consortium de 10 sociétés va créer une puce pour les compteurs électriques

Les futurs compteurs électriques communicants, comme Linky, auront une puce. Un consortium est né à Toulouse pour créer une telle puce et si possible en faire une norme mondiale. Baptisé Sogrid ( pour Sud-Ouest et pour  grid), ce projet est porté par ERDF et STMicroélectronics, il comprend aussi une SSII Capgemini ; des industriels : Nexans, Sagemcom, Landis&Gyr ; Trialog et Lan (2 PME spécialisées) ; des universités : Grenoble INP,  le LAAS-CNRS de Toulouse et le laboratoire LIX de Polytechnique. Une centaine de chercheurs vont travailler sur le projet.

La nouvelle puce sera testée dans un millier de foyers toulousains en 2014 et 2015. La commercialisation intervenant à partir de 2016.

Le marché visé se monte à 1,7 milliard de compteurs électriques dans le monde dont 35 millions en France. Sogrid a un budget de 27 millions d'euros. Il fait partie des investissements d'avenir sélectionnés en 2011.

Par D.B.
Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité