Trimestriels OVH : le chiffre d'affaires atteint 216 M€, porté par toutes les activités

Les bons résultats d'OVH sur son marché domestique découlent notamment du canal Entreprise qui représente les ventes réalisées par ses partenaires et ses revendeurs. Crédit photo : OVH

Les bons résultats d'OVH sur son marché domestique découlent notamment du canal Entreprise qui représente les ventes réalisées par ses partenaires et ses revendeurs. Crédit photo : OVH

Porté notamment par ses offres axées sur la souveraineté, le fournisseur de services cloud OVH a dégagé 15,4 % de croissance en septembre et novembre derniers. Les hausses de tarifs qu'il a commencé à mettre en oeuvre devraient faire progresser sa rentabilité à compter du second semestre.

OVH est sur la bonne voie vers son objectif de croissance de chiffre d'affaires de l'ordre de 14 % à 16 % cette année. Pour le compte de son premier trimestre 2023 (clos le 30 novembre), le fournisseur de services cloud a dégagé 216 M€ de revenus, soit une progression de 15,4 % (+11,7 % à taux de change et périmètre constants) par rapport à la même période 12 mois plus tôt. Portée par la bonne santé du marché sur lequel elle évolue, l'entreprise roubaisienne a bénéficié en particulier d'une demande croissante pour les offres souveraines à laquelle elle a répondu avec ses offres certifiées SecNumCloud.

Le cloud public en pointe sur la croissance

Pour l'heure, le cloud privé (offres Bare Metal Cloud et Hosted Private Cloud) reste le domaine de prédilection d'OVH. Sur ce segment de marché, le fournisseur a enregistré 133 M€ (+17,4 %) de chiffre d'affaires entre septembre et novembre derniers. Celui du cloud public n'a représenté que 35,7 M€ de facturations mais s'apprécie plus rapidement. En témoignent ses progressions de 23 % au premier trimestre 2023 et de 33 % sur l'ensemble de l'exercice 2022 (contre + 22 % pour le cloud public). De son côté, La branche « Webcloud et autres » a généré un chiffre d'affaires de 47,3 M€, en croissance de 5,4 %.

A l'instar du cloud privé, le marché français reste lui aussi la principale source de revenus d'OVH. Dans l'Hexagone, le chiffre d'affaires trimestriel du prestataire a atteint 107,1 M€ (+14,9 %), contre 60,1 M€ (+12,4 %) ailleurs en Europe et 48,8 M€ dans le reste  du monde. Les bons résultats d'OVH sur son marché domestique découlent notamment du canal Entreprise qui représente les ventes réalisées par ses partenaires et ses revendeurs. A noter que ce canal a continué de se renforcer et intègre désormais 1 500 partenaires, dont 300 bénéficient de la certification Advanced, le plus haut label délivré par OVH.

Outre le fait qu'il lui a permis de faire gonfler ses revenus, le premier trimestre fiscal d'OVH a été aussi l'occasion d'élargir son catalogue d'offres PaaS. Une offre de stockage « Cold Archive », une offre d'intelligence artificielle « AI Deploy » ou encore une offre de Containerisation avec « Tanzu Kubernetes » ont ainsi été lancées.

La facture énergétique d'OVH en hausse d'environ 5 % en 2023

Finalement, la seule problématique avec laquelle OVH doit composer est le coût de l'électricité. Cette année, il devrait représenter entre 5 % et 10 % de son chiffre d'affaires (+5 % environ par rapport à 2022). Une inflation que le fournisseur de services cloud a commencé à répercuter sur ses clients en entamant une hausse progressive de ses tarifs à compter de décembre 2022. Le pleine effet de ce renchérissement devrait se faire sentir à partir du deuxième semestre de l'exercice et faire progresser la rentabilité de l'entreprise au cours de ces six mois.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité