Virgin Megastore liquidé, la Fnac dément tout licenciement

Hasard du calendrier, le Tribunal de commerce de Paris a annoncé ce matin la liquidation judiciaire de Virgin Megastore, la Fnac, selon nos confrères du Parisien, procèderait à 600 suppressions de postes.

Chez Virgin l'espoir n'avait plus cours. Après le dépôt de bilan début janvier, aucune offre de reprise n'avait trouvé grâce, elles étaient partielles et insuffisantes. Les 26 magasins ont été fermés mercredi dernier pour des raisons de sécurité et pour éviter l'occupation des locaux par les salariés. Le Tribunal de commerce a donc prononcé la liquidation de cette enseigne mythique. Elle emploie 960 salariés. Un comité d'entreprise décidera de leurs conditions de départ le 24 juin prochain. Les syndicats ont demandé à être reçu par le ministère de la culture pour qu'il mette en place une cellule de reclassement spécialisée.

Autre mythe, la Fnac prépare son introduction en bourse pour ce jeudi. Mais le Parisien parle de deux plans de suppressions de postes, pour un total de 600 départs. La direction dément catégoriquement. L'un des deux plans porte sur la suppression des rayons disques, l'autre sur l'ensemble des activités dans les magasins parisiens.   

Par D.B.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité