XEFI compte tripler le nombre de ses franchises d'ici 2021

Sacha Rosenthal, PDG de XEFI, entend réaliser un chiffre d'affaires de 130 M€ en 2019. (Crédit : XEFI)

Sacha Rosenthal, PDG de XEFI, entend réaliser un chiffre d'affaires de 130 M€ en 2019. (Crédit : XEFI)

Infogéreur et fournisseur de services informatiques depuis 1997, XEFI a renouvelé son modèle économique en 2015 en accueillant ses premières franchises. Aujourd'hui, plus de 50 antennes maillent le territoire. Et XEFI compte atteindre les 150 en 2021. 25 supplémentaires devraient ouvrir cette année.

Développer ses grands comptes en propre et enrichir ses activités en région grâce à des acteurs locaux déjà actifs dans son secteur. C'est la stratégie qu'a choisi l'infogéreur lyonnais XEFI depuis 2015. 54 entreprises ont déjà rejoint le groupe et 25 devraient suivre cette année, dans la lignée de la précédente. Pour le moment les entreprises franchisées sont très ancrées dans l'Est de la France ainsi qu'en Nouvelle-Aquitaine et en Bretagne. Et pour parvenir à son objectif de 150 franchises, Sacha Rosenthal, PDG de XEFI, compte bien mailler les zones blanches.

Les profils recherchés sont très précis pour coller au modèle du groupe. L'entreprise doit être une PME en activité depuis cinq ans minimum, avoir un profil dans l'infogérance ou les infrastructures et donc avoir au moins un techniciens dans ses rangs. L'entreprise ne doit pas pour autant être hyperspécialisée, et avoir une clientèle de petites et moyennes entreprises. Un billet d'entrée s'élevant à 26 000 € est aussi requis. Un prix très peu élevé, selon le groupe, qui envisage de l'augmenter.

Une zone de chalandise attitrée

Les bénéfices pour l'entreprise sont avantageux. La franchisée accède ainsi à un modèle de distribution complet incluant les services cloud en propre (XEFI dispose de son propre datacenter depuis 2013) et des partenariats forts avec quatre constructeurs : HP, HPE, Microsoft et Sophos. « Ce sont nos quatre partenaires exclusifs, et c'est ce qui fait notre force » commente Sacha Rosenthal. En signant chez XEFI, l'entreprise s'engage pour cinq ans. La procédure de franchisage - prise de l'enseigne de XEFI, formation, signature des premières affaires, etc. - prend en moyenne 18 mois. Le franchisé bénéficie des mêmes taux de marge que les agences en propre de XEFI. Le prestataire informatique peut ainsi garantir à ses entreprises collaboratrices 10 à 15% de rentabilité (après paiement du dirigeant) au bout de trois ans.


Pour mailler la totalité du territoire à termes, XEFI compte franchiser des entreprises dans les zones où il n'est pas encore présent. Majoritairement dans le Centre, le Nord et le Sud-Ouest de la France. (Crédit : XEFI)

Contractuellement, les franchisés disposent d'une zone de chalandise attitrée. « Nous nous mettons d'accord sur une zone avec le franchisé où il doit représenter un certain volume de chiffre d'affaires. Cette zone lui sera alors réservée exclusivement ». Ces zones sont définies en fonction de la densité d'entreprises alentours. Par exemple, quand deux entités XEFI couvrent la ville de Toulouse ou de Nantes, un seul a la responsabilité de tout le département de la Creuse.

130 M€ de chiffre d'affaires visés en 2019

En moyenne, une entreprise intégrant le groupe XEFI double son chiffre d'affaires. Dans tous les cas, l'infogéreur leur promet de dépasser le million d'euros. En 2018, l'ensemble des 54 divisions XEFI ont réalisé en tout 20 M€ de chiffres d'affaires. Les 16 agences en propre de XEFI génèrent quatre fois ce chiffre, avec 86 M€ générés en 2018 (23% de croissance organique). Ces agences sont situées majoritairement en Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté, plus trois autres à Valence, Nîmes et Paris.

Sacha Rosenthal espère atteindre les 100 M€ au niveau groupe et 30 M€ côtés franchises en 2019 en comptant les franchises recrutées. Le PDG de XEFI note que les candidats sont de plus en plus importants en termes de chiffre d'affaires. Certaines ont des revenus de départ autour d'un, deux voire quatre millions d'euros. Le groupe serait déjà en cours de signature de cinq contrats.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité