AMD compte sur les puces Richland pour renouer avec les bénéfices

Alors que la demande en processeurs pour PC s'effondre, AMD a emprunté les technologies de reconnaissance de mouvement et de video mirroring aux terminaux mobiles et aux consoles de jeux. Le fondeur espère ainsi mieux vendre ses processeurs de la série A pour PC portables.

AMD a présenté ses prochains processeurs, nom de code Richland qui remplacent les puces existantes,Trinity, introduites à la mi-2012. Selon AMD, les processeurs x86 Richland sont 20 à 40% plus performants que les puces Trinity précédentes.

Les puces Richland sont destinées à des ordinateurs portables et à d'autres dispositifs avec écrans amovibles pouvant être utilisés comme tablette. Elles vont concurrencer les processeurs Core d'Intel existants basés sur la microarchitecture Ivy Bridge, mais aussi les futures puces d'Intel basées sur la microarchitecture Haswell pour portables et tablettes annoncées pour cette année.

Les puces AMD de la série-A vont permettre aux ordinateurs portables d'accéder à des fonctions de reconnaissance gestuelle, c'est à dire que les utilisateurs pourront contrôler le PC par des mouvements de la main, une fonctionnalité qui utilise les webcams des portables. La technologie de reconnaissance gestuelle existe déjà sur les consoles de jeux Nintendo Wii depuis plusieurs années. Ce sont d'ailleurs les puces d'AMD qui équipent la dernière console Wii U de Nintendo. Les puces équiperont aussi la PlayStation 4 de Sony, attendue plus tard cette année.

Video mirroring et reconnaissance de mouvement

La puce Richland permettra également le partage d'écran entre ordinateurs portables, ordinateurs de bureau et téléviseurs ou autres terminaux portables, à l'image de ce que l'on peut faire avec des iPad et des iPhone par exemple. Cependant, dans le cas des puces d'AMD, il faut que l'autre appareil soit équipé d'un récepteur DLNA pour partager du contenu via un réseau WiFi. La plupart des smartphones récents intègrent des technologies comme Miracast, qui permet de diffuser du contenu sans fil depuis des tablettes et des smartphones vers des téléviseurs.

Avec les prochaines puces, les utilisateurs pourront très certainement profiter de technologies de reconnaissance faciale pour l'authentification et de contrôles pour améliorer la qualité de la vidéo, comme l'a déclaré AMD dans un communiqué. Un logiciel spécialisé, prévu plus tard cette année, permettra d'accéder à ces fonctions.

Une meilleure gestion de la consommation d'énergie

Selon AMD, les puces de la série-A comportent aussi de meilleures capacités de gestion de la consommation d'énergie. Leur autonomie est de huit heures maximum en mode navigation web et atteint jusqu'à six heures en lecture vidéo sur un portable équipé d'une batterie de 55 watts/heure, a encore précisé le fondeur. L'autonomie de la batterie sera fonction de l'usage : par exemple, visionner une vidéo en haute définition videra beaucoup plus rapidement la batterie que de la regarder en définition standard.

AMD compte sur les puces Richland pour renouer avec les bénéfices. Voilà plus d'un an et demi que l'entreprise restructure sa gamme de produits. Richland est la première série de puces PC figurant dans la feuille de route adoptée l'an dernier et initiée par le nouveau CEO Rory Read. Le ralentissement du marché des PC a eu un impact négatif sur l'activité d'AMD et d'Intel. Mais AMD a aussi cédé du terrain à Intel, perdant des parts sur le marché des ordinateurs portables et de bureau.

Les puces Richland existent en version quad-core A10, quad-core A8, dual-core A6 et A4. Elles tournent à des vitesses comprises entre 3,1 et 3,5 GHz. Les versions quad-core sont équipées de 4 Mo de cache, contre 1 Mo de cache pour les puces dual-core. Leur consommation est de 35 watts, un niveau considéré comme assez élevé pour des portables, mais AMD travaille à une variante basse consommation de sa puce de la série-A qu'elle compte annoncer plus tard cette année. Pour l'instant, le prix des puces Richland n'a pas été communiqué.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité