Autodesk certifie ses revendeurs par métier

Autodesk met fin aux AAR (partenaires Autorisés) et ASC (partenaires System Center en les remplaçant par un contrat VAR par métiers valable trois ans.

Autodesk a revu au 1er février les certifications de son réseau de VAR. Fini les partenaires Autorisés (AAR) et les System Center (ASC). Désormais, tous les revendeurs auront un contrat VAR de trois ans qui leur permettra de commercialiser le produit Autocad standard de la marque, au sein duquel ils pourront obtenir des accréditations métiers. Trois secteurs ont été défini par l'éditeur de Autocad: celui de l'architecture et de la construction; des infrastructures c'est-à-dire des systèmes géographiques et du génie civile; et de l'industrie manufacturière (mécanique, électricité). Cette évolution du système de certifications de la marque a pour objectif principal selon Francis Plégat, le directeur de la distribution, d'inciter le réseau à vendre davantage de produits verticaux dans l'intérêt du client. «Les produits spécifiques sont adaptés à chaque catégorie d'entreprise et leur permet donc de travailler plus vite et plus efficacement», détaille le dirigeant. Prévenus depuis le mois d'octobre 2005 de cette évolution, les 80 revendeurs français du réseau Autodesk ont donc eu quelques mois pour préparer leur migration. «Aujourd'hui, tous nos VAR ont adopté ce système, tel Arès notre plus gros revendeur qui est maintenant certifié dans les trois domaines, note le dirigeant. Seuls une vingtaine de partenaires ont perdu l'accréditation. Nous publierons leurs noms d'ici une quinzaine de jours.» Grâce à ce programme, Autodesk entend en outre séduire de nouveaux partenaires. L'éditeur a pour cela quelques arguments. Il a notamment revu son système de marges à l'avantage des revendeurs selon Francis Plégat, avec moins de marges-avant et plus de marges-arrières (détails non communiqué).

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité