Cisco va se développer dans les services et le consulting

Au cours des prochaines années, Cisco Systems prévoit d'étendre ses activités de services. L'entreprise pense que, grâce à Internet et à un monde de machines et de périphériques de plus en plus connectés, son influence ne peut que croître. Elle se voit même devenir l'une des entreprises les plus importantes du secteur IT.

« L'entreprise [Cisco] va renforcer ses services gérés et ses services de consulting, en se concentrant sur des industries verticales spécifiques », a déclaré dans une interview Padmasree Warrior, Chief Technology Officer et Stategy Officer de Cisco, résumant la teneur de la conférence du vendredi 7 décembre consacrée à la communication de ses résultats financiers annuels. « Actuellement, Cisco tire environ 20 % de ses revenus des services, mais l'entreprise prévoit de porter cette part à 25 % ou plus au cours des prochaines années », a encore déclaré Padmasree Warrior. « Cependant, dans le domaine des services, l'équipementier continuera à travailler avec ses partenaires, comme Accenture, et avec des entreprises spécialisées appartenant à des secteurs industriels spécifiques, plutôt que de lancer une activité globale de services comme l'a fait IBM », a-t-elle précisé. « Nous serons très sélectifs. Nous misons sur notre propriété intellectuelle pour créer de la valeur pour les partenaires associés à notre activité de services » , a encore déclaré la dirigeante. Au regard de ce que l'entreprise appelle « l'ère du cloud mobile », Cisco affirme qu'elle peut devenir l'entreprise numéro un de l'IT, en partie parce que les entreprises, confrontées à de nouveaux types d'applications, commencent à acheter de l'IT en tant que service plutôt que comme investissement. « La croissance des connexions Internet, où Cisco est le principal acteur, donne également à l'entreprise une chance de jouer un rôle plus important », a déclaré la responsable, comme c'est le cas de ces réseaux machine à machine qui permettent de relier des groupes de capteurs installés autour d'une ville. Cisco a déjà commencé à introduire cet « Internet of Everything » (IoE) ou Internet des objets, dans des projets urbains de grande envergure comme celui de la ville nouvelle de Songdo, en Corée du Sud auquel elle a participé. Selon l'entreprise californienne, les villes nouvelles pourraient offrir davantage de services à leurs habitants, leur proposer par exemple des technologies de vidéoconférence pour la santé et l'éducation, un autre gros secteur d'activité de Cisco.

Une croissance dans les services tirée par le cloud

Selon Charles King, analyste chez Pund-IT, « l'émergence du cloud computing, qui pourrait probablement permettre aux entreprises de puiser dans des ressources informatiques aussi simplement qu'elles se connectent au réseau électrique, offre d'importantes perspectives à Cisco ». L'informatique commerciale va favoriser les gros fournisseurs qui seront capables de construire de grandes infrastructures, et, « à cet égard, avec ses serveurs UCS (Unified Computing System), Cisco a fait ses preuves, aussi bien dans le domaine des réseaux que dans celui de l'informatique », a poursuivi Charles King. « Pour l'instant, Cisco fait au moins figure de candidat sérieux pour devenir l'entreprise numéro un de l'IT », a déclaré l'analyste. « Je pense qu'ils vont essayer. Mais, vont-ils réussir ? C'est une autre question. »

« L'activité services de Cisco a commencé avec son offre de services techniques traditionnels, avec son logiciel Smart Analytics par exemple, qui fournit aux clients et aux partenaires des informations réseau pour améliorer l'efficacité de leurs opérations », a déclaré Padmasree Warrior. « Cette activité comprend également ce que Cisco appelle les services avancés qui aident les clients à mener à bien de grosses restructurations, comme la consolidation de leurs datacenters ».

Développer les services gérés

L'entreprise prévoit d'étendre ses activités à des services gérés, ce qui signifie que Cisco se chargera du déploiement et gèrera l'infrastructure pour le client, et à du consulting. Dans ce cas, le service consistera à proposer un audit commercial pour aider le client à transformer son entreprise. « Cisco a regroupé des départements de conseil avant et après vente, autrefois distincts », a expliqué la CTO. Cisco va concentrer son offre de conseil sur des marchés verticaux, comme l'énergie et le développement de « villes intelligentes » ayant un gros réseau connecté. « Le travail de conseil sera réalisé avec des partenaires », a ajouté Padmasree Warrior. « L'idée est d'être toujours la référence en matière d'expertise. L'expertise étant liée à la compréhension de notre technologie, il s'agira pour les partenaires de bien comprendre les exigences globales des clients. Et si nous n'avons pas de solution pour une demande précise de travailler à sa réalisation avec un partenaire », a-t-elle expliqué.

De plus, Cisco cherche de nouvelles façons de générer des revenus à partir de son offre logicielle, « ce à quoi travaillent 80 % de nos ingénieurs », a-t-elle précisé. Cisco propose des applications embarquées pour ses équipements réseau, du logiciel d'infrastructure comme des API de sécurité et du logiciel de services comme WebEx.

Cisco prévoit d'utiliser différents types de modèles - accords de licence d'entreprise (ALE), accords de licence perpétuels et Software-as-a-Service - pour monétiser son offre logicielle dans le futur. John Chambers, le CEO de Cisco, a récemment déclaré que l'entreprise comptait doubler son chiffre d'affaires logiciel annuel, actuellement de 6 milliards de dollars, au cours des trois à cinq prochaines années. Vendredi, Cisco a annoncé aux analystes qu'elle prévoyait une croissance de son chiffre d'affaires de 5 à 7 % par an sur le long terme.

 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité