Fujitsu Siemens cherche des vars métiers et techniques pour attaquer les PME

(04/02/04) - De trois à cinq cents nouveaux revendeurs cette année. C'est l'objectif que s'est fixé Fujitsu Siemens Computers (FSC) France, ou plus précisément sa division Partenaires et PME du constructeur, dirigée par Patrick Benkemoun. « Actuellement nous travaillons avec environ 1200 partenaires actifs puisque nous en avons recruté 300 nouveaux en 2003 » précise ce dernier. Particulièrement recherchés, des vars métiers ou disposant de compétences techniques particulières. Des spécificités correspondant à la volonté qu'a FSC France de développer ses ventes de serveurs, lesquelles ont reculé selon IDC de 14 % en volume au cours du troisième trimestre, alors que le constructeur réalisait, à période comparable, une progression globale de ses livraisons de plus de 60 %. Pour réaliser ses objectifs de recrutement FSC étoffe les ressources qu'il consacre à son réseau de distribution. Tout d'abord cinq ou six ingénieurs commerciaux sédentaires vont être recrutés pour le siège parisien afin d'épauler les dix déjà en place. « Ces IC sédentaires ont un accès en permanence à toutes nos outils et données de back office ce qui leur permet de peuvent répondre à des demandes quotidiennes comme la fourniture d'un document, d'un catalogue, une renseignement technique, un prix.. » détaille Patrick Benkemoun. Sur le terrain également FSC France renforce ses troupes. Quatre ingénieur technico-commerciaux vont désormais sillonner la France qui a été pour l'instant scindée en quatre grandes régions : Nord-est, Grand-Ouest, Paris-Région parisienne et Rhone-Alpes-Paca. D'autre part, une dizaine de commerciaux itinérants ou travaillant en centre d'appel, vont s'attaquer au démarchage des PME, cibles de la division afin de générer des leads pour les partenaires, puis si nécessaire de les accompagner en clientèle. Enfin, dans un autre domaine, un nouvel intranet partenaires va être prochainement mis en ligne. Il proposera d'une part des nouveaux modules comme la formation et la possibilité de certifier des personnels à distance ; et rassemblera d'autre part différentes fonctions jusque là dispersées dans les différents sites du constructeur : tracking, mise en liaison de la base de données revendeurs avec la clientèle... Le patron de la division Partenaires et PME pense avoir réalisé 33 % des revenus de la filiale française pour 2003/2004 (clos fin mars 2004), lesquelles recettes devraient s'établir aux alentours de 400 M€.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité