IBM veut relancer l'architecture Power

(05/04/04) - Plus de 10 ans après la création de l'alliance AIM (Apple, IBM, Motorola), IBM affiche de grandes ambitions pour sa famille de processeurs Power. Big Blue a profité d'une conférence organisée à New-York début avril, pour présenter le dernier-né de ses processeurs Power, le Power 5, faisant tourner de multiples systèmes d'exploitation dans des partitions virtuelles. Les puces Power sont les processeurs haut de gamme utilisé par Big Blue dans ses serveurs d'entreprises et dans ses serveurs de stockage. Leur déclinaison PowerPC est notamment utilisée pour des applications embarquées (set top box, routeurs, PDA,...), dans des consoles de jeu ou des ordinateurs de bureau (PowerMac). Pour renforcer le succès de son architecture face aux mondes x86 et ARM, Big Blue veut développer l'écosystème Power via l'ouverture de centres de service et de développement, mais aussi en multipliant les alliances. IBM compte déjà un fidèle allié en la personne d'Apple et il a annoncé l'arrivée de Sony parmi les licenciés de sa plate-forme. Le géant japonais de l'électronique, qui vante les mérites des processeurs PowerPC en matière de performance et de faible consommation électrique, devrait les utiliser dans une large famille d'équipements électroniques, dont sa future PlayStation. Le Chinois Global Brands Manufacture Group entend lui aussi utiliser des puces PowerPC dans ses équipements grand public notamment des PC et portables, des lecteurs DVD et des appareils photo numériques Dans la pratique IBM devrait faciliter les "mutations" de ses puces Power en permettant la conception de puces modulaires basées autour d'un coeur Power. Pour l'avenir, la firme rêve même de puces capable de s'auto-reconfigurer en fonctions de l'application exécutée... A plus court terme, Big Blue est aussi attendu sur le terrain des puces pour ordinateurs de bureau. Il devrait ainsi annoncer prochainement le successeur du PowerPC 970 ou G5 actuellement utilisé par Apple. Attendue pour le second semestre, cette puce devrait permettre à la firme à la pomme de passer la barre des 3GHz. Big Blue devrait également embarquer dans la puce des contrôleurs Hypertransport lui permettant de s'interfacer directement avec le bus des Mac, mais aussi de simplifier la conception de machines multiprocesseurs. Une technologie qui semble-t-il intéresse aussi Microsoft pour la conception de sa Xbox2 qui fera usage de processeurs PowerPC...

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité