Intel promet des ultrabooks tactiles à moins de 600 $ pour la fin 2013

A l'occasion du CES 2013, Intel a annoncé un processeur Core basse consommation pour ultrabooks et a promis que des ultrabooks tactiles seront disponibles pour un peu moins que 599 $ HT d'ici la fin de l'année. Face au manque d'intérêt des utilisateurs, Intel poursuit ses efforts pour relancer sa plate-forme au design fin et au poids léger. Un net effort sur les prix pourrait peut-être enfin permettre de faire décoller les ventes. Après avoir annoncé pour cette année une puce Core consommant environ 10 watts, le fondeur de Santa Clara a indiqué qu'il est prêt à lancer un processeur 7 watts, ce qui permettra d'allonger l'autonomie de la batterie ou de concevoir un châssis encore plus fin.

Acer et Lenovo sont déjà sur les rangs pour livrer dans les prochains mois deux ultrabooks équipés de cette puce, a déclaré Kirk Skaugen, directeur général du groupe PC client chez Intel, lors d'une conférence de presse. La machine d'Acer est un Aspire avec un écran amovible, et le modèle de Lenovo un IdeaPad Yoga 11S, qui a été annoncé dimanche soir.

Quatrième génération de Core avec Haswell

À plus long terme, Intel travaille sur la livraison - un peu plus tard cette année - de la quatrième génération de processeurs «Core» Haswell. De grandes améliorations sont attendues selon M. Skaugen. Pour illustrer ses propos, il a dévoilé une référence design d'ultrabook, avec un écran de 11,6 pouces, spécialement développé pour Haswell. Le châssis mesure 17 millimètres en profondeur, et dispose de batteries derrière l'écran et sous le clavier pour offrir une autonomie de 13 heures, selon le dirigeant. L'écran est détachable pour transformer le PC en une tablette de 10 mm d'épaisseur, avec 10 heures d'autonomie. Ce PC hybride ou convertible sera disponible à un prix compris entre 799 et 899 $ HT, a-t-il indiqué.



Intel est prêt à lancer un processeur Core consommant 7 watts. Crédit photo IDG NS

Enfin, pour la quatrième génération d'ultrabooks attendus cette année, Intel a décidé que tous les modèles devront avoir des écrans tactiles (Intel est propriétaire de la marque ultrabook de sorte qu'il peut en fixer les modalités techniques.) Ils doivent également supporter sa norme Wireless Display, qui permet d'afficher par les airs des contenus du portable sur un écran de télévision compatible. Si les prix de vente élevés ont toujours été un des points d'achoppement pour les ventes d'ultrabooks, on ne voit pas très bien comment la tendance va s'inverser avec ces caractéristiques. Il y a trois ans, les premiers ultrabooks étaient proposés à un prix supérieur à 1000 $ HT, ce qui était beaucoup trop étant donné qu'ils étaient censés concurrencer l'iPad d'Apple, qui démarre à 499 $. Les ultrabooks sont aujourd'hui disponibles à partir de 699 $ HT, mais sans écran tactile. « Je pense que vous allez voir, un peu plus tard cette année, des systèmes équipés d'écrans tactiles à un prix plancher de 599 $ HT», a conclu M. Skaugen.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité