L'ART pourrait s'attaquer au coût des mobiles et encourager une baisse des prix ADSL

(01/12/03) - Dans un discours prononcé au Sénat, Paul Champsaur, le président de l'Autorité de régulation des télécoms, souligne que l'ART devrait s'attaquer prochainement au coût des communications fixe vers mobile. L'entrée en vigueur du paquet télécom (toujours pas transposé en droit français) va en effet permettre à l'autorité de mieux réguler les tarifs sur ce marché. L'ART pourrait ainsi imposer un plafond tarifaire à l'ensemble des opérateurs, y compris Bouygues Télécom. Le président de l'ART évoque aussi une possible réduction des tarifs de l'option 5 de France Télécom (revente d'accès et collecte). En autorisant une baisse des prix de gros de l'opérateur historique, l'ART permettrait à Wanadoo de redevenir enfin compétitif avec les prix affichés par ses concurrents. On peut en effet considérer que la position ferme de l'ART vis-à-vis de France Télécom a largement pénalisé la filiale Internet de l'opérateur historique. En figeant les coûts de l'option 5, elle a ouvert un véritable boulevard à ses concurrents sur le haut débit. Paul Champsaur ne dit d'ailleurs pas le contraire en expliquant que "La politique mise en oeuvre par l'ART a commencé à porter ses fruits. A fin 2003, la part de marché de l'ADSL de Wanadoo aura notablement diminué, tombant entre 50 et 60%" ( par comparaison Deutsche Telekom/T-Online contrôle 90% du marché haut débit allemand et Telefonica/Terra, 89% du marché espagnol). Sans être péremptoire, on peut ainsi juger que l'ART a permis aux principaux concurrents de l'opérateur et notamment Cegetel, LDCom et Free, d'investir à moindre risque dans le dégroupage en leur assurant un retour rapide. Une forme rare de blanc-seing, justifié en partie par la raréfaction des intervenants sur le marché. Rappelons qu'avant l'explosion de la bulle Internet, plus de 20 opérateurs s'étaient déclarés intéressés par le dégroupage.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité