L'intégration de JBoss met Red Hat à la peine

:Résultats deuxième trimestre Chiffre d'affaires : 99,7 M$ (+52%) Bénéfice net : 11 M$ (-34%) Les résultats publiés par le spécialiste de l'Open Source Red Hat au deuxième trimestre - ainsi que la décision du groupe de revoir à la baisse ses objectifs pour l'année - ont déçu les analystes et les investisseurs. Si les revenus atteignent 99,7 M$ et progressent de 52% sur un an, le bénéfice net affiche une tendance différente : il s'écroule de 34%, à 11 M$ aux normes Gaap. La raison de cet effondrement tient, selon Red Hat, à des changements de méthodes comptables entre les exercices 2006 et 2007. A données comparables - c'est-à-dire sans référence aux normes Gaap - le bénéfice progresserait de 34%, à 23,7 M€. Pour la suite de l'exercice, Red Hat révise ses précédentes estimations à la baisse et table désormais sur un flux de trésorerie compris entre 210 et 215 M$ (contre 225 à 235 M$ jusqu'alors). Une baisse due, selon le directeur financier Charlie Peters, aux dépenses liées à l'intégration de JBoss, acquis en avril 2006. Cette acquisition a également contraint le groupe à consacrer beaucoup de temps à la formation des forces de vente aux produits JBoss. Autant de temps non consacré à la vente effective. Mais la bourse est cruelle et n'a cure de ces explications : le titre a décroché de près de 15% à New-York.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité