Microsoft paie 2 Md $ à Sun pour effacer de vieux contentieux

Lors d'une conférence téléphonique, Scott McNealy , le patron de Sun Microsystems, a annoncé que sa firme va percevoir près de 2 Md$ de Microsoft en règlement des contentieux juridiques qui opposent les deux sociétés depuis plusieurs années. Dans le cadre d'un large accord à l'amiable, Microsoft va payer 700 M$ à Sun pour résoudre les poursuites antitrust en cours et 900 M$ pour résoudre les poursuites liées à des problèmes de brevets (sur Java notamment). Les deux sociétés ont aussi mis en place un système de reversement de redevances croisées. Microsoft va ainsi débourser 350 M$ pour bénéficier d'un droit d'accès à la propriété intellectuelle de Sun. Ce dernier paiera en échange le géant de Redmond pour toute utilisation de ses technologies dans des produits serveurs. Scott McNealy a également précisé, que Microsoft pourrait être amené à payer 450 M$ supplémentaire, selon le niveau de coopération entre les deux firmes. L'accord met un terme à plusieurs années d'affrontements entre les deux sociétés et devrait les amener à collaborer sur leurs gammes serveurs. Selon McNealy, les deux sociétés vont ainsi faire en sorte d'assurer une plus grande interopérabilité entre leurs produits. Cette collaboration devrait tout d'abord porter sur Windows, mais pourrait ensuite s'étendre à des domaines applicatifs comme l'e-mail, les bases de données ou la gestion d'identités. Séparément, Sun a annoncé la promotion de Jonathan Schwartz, le patron de sa division logiciels, au rang de président et de Chief Operating Officer, faisant de lui le numéro 2 de l'organigramme de la firme. Cette nomination s'accompagne de l'annonce de 3300 suppressions d'emplois à travers le monde. Selon Sun, ces licenciements ont pour objectif d'abaisser le point mort de la société alors que ses résultats continuent à se détériorer. Pour le trimestre écoulé, la firme s'attend ainsi à une perte nette de 750 M$ à 810 M$ (dont environ 500 M$ de provision pour restructurations) sur un CA de 2,65 Md$.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité