Oracle met 150 M$ à disposition des développeurs Linux

(27/03/03) - Oracle n'en fini plus de vouloir conquérir le monde Linux et cherche désormais à rallier les développeurs indépendants (ISV, Independent Software Vendors) avec un alléchant programme de financement de 150 M$. Une bourse à se partager sur 2003 entre projets de développement ou marketing s'intégrant à la stratégie Linux de l'éditeur californien. Baptisée Unbreakable Linux Partner Initiative, en hommage à son serveur d'application 9i prétendument incassable, il vise à optimiser le développement d'applications reposant à la fois sur l'environnement Linux et les produits SGBD ou PGI d'Oracle. Ce programme de partenariat s'inscrit dans la vaste entreprise d'Oracle débuté avec l'accord de support signé avec Red Hat, principal éditeur de l'OS open source. Un effort qui a pris un tour plus offensif depuis le début de l'année notamment avec l'annonce - mi-mars 2003 - du support de l'éditeur pour l'ensemble des distributions éditées par les quatre membres d'United Linux : SCO, Connectiva, SuSe et TurboLinux. Fin janvier, Oracle s'était lancé à l'assaut des PME avec un PGI pré-paramétrée et pré-installée sur un serveur sous Linux (Red Hat), choisi pour son coût réduit et sa fiabilité. Prochaine étape affichée : que soit intégré au kernel Linux, le coeur de l'OS open source, le code source de Clustered File System, son système de fichiers en grappe Linux conçu pour 9i Real Application Clusters (RAC). En août 2002, Oracle avait décidé d'en faire "cadeau" aux développeurs open source.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité