Protéger un site web tout en gagnant en performances

L'éditeur français Deny all lance un outil combinant des fonctions d'accélération et de protection de site web, deux champs d'application pourtant jugés parfois antinomiques. Secure Proxy (sProxy) est un reverse proxy disponible sous forme de logiciel ou de boîtier. Il fait office de tampon entre les utilisateurs externes d'Internet, dont il intercepte les requêtes, et les sites web hébergés par l'entreprise. Pour accélérer les réponses, sProxy intègre des fonctions de cache et conserve les pages les plus visitées par les internautes. Il compresse aussi à la volée certains contenus pour diminuer les temps de réponse, et sa version matérielle peut intégrer des cartes d'accélération SSL comme celles de Rainbow et nCipher. Côté sécurité, Secure Proxy peut filtrer la totalité des flux http ou https à destination des serveurs. Faisant office de bouclier applicatif, il analyse les requêtes des internautes et les compare aux attaques connues répertoriées dans des listes noires qui sont mises à jour automatiquement. Selon l'éditeur, chaque machine peut traiter jusqu'à 10 000 transactions par seconde, plusieurs Secure Proxy pouvent être placés en parallèle. Disponibilité : immédiate Prix : 6 800 € HT les cinq licences Distribution : réseau d'intégrateurs agréés Web : www.deny-all.com

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité