Symantec pâtit du recul de ses ventes grand public et embauche l'ex-CIO d'Oracle

Symantec a annoncé des résultats en deçà des attentes des analystes pour son dernier trimestre, du fait notamment d'un recul de 10% de ses ventes sur le marché grand public. Pour le trimestre écoulé, la société a affiché un résultat net de 116 M$ (impacté par près de 166 M$ de provisions), et un CA de 1,25 Md$. Hors provisions, le chiffre d'affaires et le bénéfice sont en progression de 5% sur un an. Symantec, comme son principal concurrent, McAfee, subit la pression des antivirus gratuits comme Avast et même des outils open source comme ClamAV. Et sa situation sur le marché grand public pourrait encore se compliquer cette année avec le lancement par Microsoft de sa propre offre d'outils de sécurité. Symantec prévoit d'ailleurs de riposter au géant de Redmond avec sa propre offre d'outils hébergés, connue pour l'instant sous le nom de code "Genesis". Genesis intégrera des outils antivirus et antiespions issus de Norton Internet Security suite, des outils de maintenance système provenant de SystemWorks et des outils anti-hameçonnage (anti-phishing) provenant du rachat en 2005 de WholeSecurity. Le service sera accessible au travers d'Internet, de la même façon que les Services Live de Microsoft. Par ailleurs, Symantec a annoncé le recrutement au poste de CIO de David Thompson, l'ex-CIO d'Oracle. Thompson qui travaillait à l'origine pour PeopleSoft avant son rachat par Oracle, remplace Mark Egan.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité