Un supercalculateur Apple entre dans le top 10 des supercalculateurs mondiaux

(23/10/03) - Le super cluster assemblé par l'université de Virginie avec 1100 Power Macintosh G5 bi-processeur à 2GHz vient d'atteindre un score préliminaire de 7,6 Tflops (Rmax) un score qui en fait l'un des dix premiers supercalculateurs mondiaux et le quatrième cluster de calcul mondial par la performance. L'équipe de l'université a battu tous les records pour ce projet, assemblant en moins de trois semaines les différents composants du cluster pour un montant inférieur à 5M$, contre 250 M$ pour l'Earth Simulator de Nec, le n°1 mondial, ou 15 M$ pour le supercluster Intel des Lawrence Livermore laboratories. Hassan Aref, le recteur de l'école d'ingénieurs de Virginia Tech estime que les résultats préliminaires devrait encore être amélioré au cours des mois à venir en optimisant le rendement du cluster aujourd'hui inférieur à 50% (la puissance maximale théorique est de 17,6 Tflops). L'équipe prévoit pour cela d'optimiser les différents logiciels du cluster, qui autre première, ne tourne pas sous Linux mais sous le système Unix d'Apple, Mac OS X. Point intéressant, le Power PC 970 (G5) conçu par IBM pour les derniers Mac d'Apple devrait aussi faire son apparition dans des serveurs Lames de Big Blue et dans des serveurs en rack Apple. Il pourrait alors devenir un redoutable concurrent pour les Itanium et autres Opteron pour la constitution de cluster de calcul économiques.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité