2022 commence mal pour le marché de l'impression

Evolution des ventes des principaux fabricants de systèmes d'impression entre les premiers trimestres 2021 et 2022. Source : IDC

Evolution des ventes des principaux fabricants de systèmes d'impression entre les premiers trimestres 2021 et 2022. Source : IDC

Les ventes mondiales d'imprimantes et de copieurs ont enregistré leur troisième trimestre consécutif de recul entre janvier et mars. Canon et le chinois Pantum sont les deux seuls fournisseurs du Top 5 mondial d'IDC à avoir vu leurs volumes progresser.

Le marché mondial de l'impression a continué de s'enfoncer dans la décroissance en début d'année 2022. Au premier trimestre, les livraisons d'imprimantes et de copieurs n'ont atteint que 22,4 millions d'unités, se contractant ainsi de 12,3% par rapport à la même période en 2021. Elles ont été à l'origine d'un chiffre d'affaires 9,7 Md$, en baisse de 10,6%. C'est le troisième trimestre consécutif de -fort- recul du marché.

Selon IDC, qui publie ces chiffres, les pénuries de composants et la mise à l'arrêt partielle ou totale de certains sites de production sont demeuré les principales raisons de l'évolution négative des ventes. A cela s'ajoute une hausse des prix moyens des équipements. Toutes les régions du monde ont suivi la tendance baissière du marché, l'Asie-Pacifique (hors Japon et Chine) faisant figure d'exception avec une contraction du nombre d'unités livrées limitée à -0,4%.

+2,7% de croissance pour Canon

Du côté des fabricants, Canon s'est singularisé lui aussi. Il est le seul des trois principaux fournisseurs d'imprimantes et de copieurs à avoir vu ses ventes en volume progresser, précisément de 2,7%. De quoi lui faire gagner 3,1 points de parts de marché à 21,6%. Le numéro deux mondial a profité d'une hausse à deux chiffres de ses livraisons d'équipements jet d'encre, principalement sur le segment des produits à moins de 100 $.

A l'opposé totale de Canon, HP a enregistré la plus forte décroissance trimestrielle. Le nombre de produits livrés par le leader mondial de l'impression s'est contracté de 22,5%, et sa PDM de 6 points à 37,4%. Epson s'en sort mieux, avec un gain de PDM d'un point à 20,4%, rendu possible par un recul de livraisons (-7,7%) inférieur à la baisse globale du marché mondial.

Derrière Epson, on retrouve Brother en quatrième position du classement d'IDC. L'entreprise affiche des volumes de ventes en recul de 9,5% et une PDM quasiment inchangée de 7,4% (+0,2 point). Il faut enfin noter la très forte hausse des ventes (+30,3%) du chinois Pantum qui ne capte néanmoins que 1,9% (+0,6%) du marché mondial des systèmes d'impression.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité