300 postes IT à pourvoir lors d'Un job à Nantes #Tech

Pour sa deuxième édition, « Un job à Nantes #Tech» multiplie les actions pour attirer des profils numériques sur la métropole nantaise. (Crédit photo: Nantes-Saint-Nazaire Développement.)

Pour sa deuxième édition, « Un job à Nantes #Tech» multiplie les actions pour attirer des profils numériques sur la métropole nantaise. (Crédit photo: Nantes-Saint-Nazaire Développement.)

Porté par Nantes Saint-Nazaire Développement, La Cantine numérique et la French Tech Nantes, le dispositif « Un job à Nantes #Tech» revient pour une seconde édition. Cette fois-ci, une série d'actions, dont un job board virtuel en mars 2023 et la participation à divers évènements IT tout au long de l'année visent à renforcer la notoriété des entreprises qui recrutent des profils technologiques sur le territoire nantais.

Aujourd'hui, Nantes représente le 2ème pôle numérique en France derrière Lyon (hors Paris). La métropole concentre plus de 30 000 emplois dans la filière IT et 3 000 entreprises du secteur dont près de 300 start-ups. C'est dans ce contexte qu'est né « Un job à Nantes #Tech». Lancé par Nantes Saint-Nazaire Développement, La Cantine Numérique et French Tech Nantes en 2021, ce dispositif associe des entreprises de la métropole ligérienne ayant prévu d'engager au moins 5 profils technologiques dans l'année. Depuis l'an dernier, une quarantaine de participants ont rejoint le collectif, avec près de 300 postes IT à pourvoir. Parmi les recruteurs, on trouve Akeneo, Allovoisins, ASI, Beapp, Beekast, Cbp, Clever Cloud, D-Edge, D-Vine, Delia Technologies, ou encore Doctolib. Ont également répondu présents Easilys by iAdvize, Keepcod, Kinow, Lengow, Listo Paye, Lucca, MyScript, Naoned, Nickel, O Code, Odiwi. A leurs côtés, on peut citer entre autres groupe Open, RCA, ou Vectice France.

En relançant cette seconde édition, l'objectif est d'élargir ce rendez-vous à toutes les entreprises installées sur le territoire nantais et en particulier à celles dont le numérique n'est pas le coeur de métier. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 15 janvier 2023. Pour attirer un maximum de candidats une dizaine d'actions ont également été mises en place. Parmi celles-ci, un job dating virtuel sera organisé en mars prochain. La date de cet évènement en cours de préparation n'a pas encore été arrêtée. Les recruteurs n'ont pas encore communiqué l'ensemble de leurs offres à pourvoir mais plus d'une vingtaine sont attendues.

Une mise en avant des emplois IT sur le territoire

Nantes Saint-Nazaire Développement et ses partenaires ont également mis les bouchées doubles afin de renforcer la notoriété de leur évènement sur le territoire. Pour cela, la création de réseaux sociaux dédiés (sur LinkedIn et Twitter) intitulés « Un job à Nantes », avec pour objectif de promouvoir l'actualité emploi du territoire (marché du recrutement, qualité de vie, marque employeur...). De plus, des services d'accueil ont été mis à disposition des futurs employeurs spécialisés dans les technologies via un partenariat avec la plateforme de mobilité professionnelle Switch Up. Pour renforcer sa visibilité, Job à Nantes Tech sera également présent à la conférence des développeurs Devoxx à Paris du 12 au 14 avril 2023.

Deux voyages d'immersion organisés dans la métropole, adossés au Web2day (du 31 mai au 3 juin 2023) et au DevFest (19 et 20 octobre 2023) permettront de découvrir les opportunités professionnelles dans le domaine du code et la qualité de vie offertes sur le territoire nantais. La tenue de deux ateliers de sensibilisation au recrutement responsable pour attirer et fidéliser leurs collaborateurs figure aussi au programme. Enfin, les organisateurs étudient également l'opportunité de pouvoir accompagner la création prochaine d'un groupement d'employeurs spécifique aux métiers du numérique, avec le soutien des partenaires. 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité