A quoi s'attendre en 2022 dans l'industrie des solutions d'impression

Jason Cort est le directeur de la planification produit et du marketing chez Sharp Europe. Crédit photo : Sharp

Jason Cort est le directeur de la planification produit et du marketing chez Sharp Europe. Crédit photo : Sharp

L'impression reste un incontournable de l'environnement de travail. Cependant, comme pour toute autre technologie, les besoins et exigences en la matière évoluent.

Depuis 2020, la pandémie de COVID-19 a eu un impact considérable sur les stratégies des entreprises. La plupart de celles qui avaient déjà mis au point une stratégie pour leur transformation numérique ont été contraintes de passer à la vitesse supérieure, tandis que les plus réticentes ont dû évoluer et adopter de nouveaux modes de travail. Comme cela avait été prévu, alors que les solutions à court terme avaient prédominé l'année précédente, en 2021, beaucoup d'entreprises ont continué à développer et perfectionner leurs approches. Cette tendance perdurera sans nul doute en 2022 et au-delà.

Perspective globale

L'industrie des solutions d'impression étant un marché mature, peu de bouleversements majeurs se produisent dans le secteur et au niveau des technologies utilisées. Cependant, la pandémie de COVID-19 a accéléré des tendances qui, pour une telle industrie, pourraient être considérées comme de rupture. Les fabricants et fournisseurs d'équipements devront donc mettre en oeuvre leurs propres plans de transformation afin de prospérer à long terme. Cela ne signifie pas que l'industrie est en stagnation. Par exemple, il y a globalement une diminution progressive du nombre de fournisseurs auxquels les PME font appel. Auparavant, une multitude d'entités se partageaient les différents maillons de la chaîne des équipements.

Mais aujourd'hui, les départements informatiques gèrent toujours plus de dispositifs et détiennent désormais le pouvoir d'achat dans l'organisation. L'exemple des systèmes MFP est tout ce qu'il y a de plus classique. Alors que les entreprises se les procuraient auparavant auprès de fournisseurs d'équipements de bureau, maintenant que ces imprimantes multifonctions sont connectées au réseau, elles tombent sous la coupe du service informatique. Cette tendance s'accélère en raison de la nécessité d'une sécurité centralisée, les PME étant en effet de plus en plus ciblées par les cybercriminels. Les pirates et autres entités malintentionnées sont constamment à la recherche d'opportunités, et les PME, comme le montre une enquête, n'ont généralement ni les connaissances, ni l'expérience des plus grandes organisations, ce qui les a menées à négliger l'importance de leur sécurité.

Résultat : beaucoup d'entreprises se tournent vers leurs fournisseurs de services informatiques pour combler ces lacunes. Cette tendance devrait elle aussi se poursuivre dans les mois à venir.

L'impression dans le cloud

Une autre tendance identifiée en 2020 était l'abandon des infrastructures informatiques traditionnelles au profit du cloud. Ce phénomène se caractérise notamment par un nombre décroissant de clients disposant de serveurs d'impression en local, et préférant s'appuyer sur un prestataire de services pour héberger et gérer leurs ressources. Les processus de traitement des entreprises (indépendamment de leur taille) devraient migrer l'un après l'autre vers le cloud dans les mois à venir. Les PME restent néanmoins responsables de la protection des données hébergées dans de tels systèmes. Certes, les grands fournisseurs de services comme Microsoft ou AWS proposent des environnements cloud extrêmement sécurisés à grande échelle - bien plus sûrs que ce que de nombreuses PME peuvent se permettre d'elles-mêmes. Mais ces entreprises doivent garder en tête qu'aux yeux des régulateurs, la sécurité reste une de leurs obligations et de leurs responsabilités.

L'aspect financier est un autre facteur majeur favorisant l'adoption du cloud. L'intérêt de ce modèle est que les services sont facturés à la consommation. Les PME ont ainsi accès à des technologies (matériel ou logicielles) qui ne seraient pas nécessairement à leur portée en temps normal.

Le cloud aide également l'industrie des solutions d'impression à évoluer. De nouveaux services axés sur l'IA et les Big Data permettent aux fournisseurs d'optimiser la prise en charge des MFP sur le terrain. En capturant des données sur l'utilisation des équipements, l'analyse prédictive peut programmer des opérations de maintenance préventive. En outre, en cas de problème, des ingénieurs peuvent être envoyés avant même que le client ne s'en rende compte. Ces services sont de plus en plus souvent disponibles dans le cloud, et encouragent les clients à migrer vers de tels environnements pour pouvoir tirer pleinement parti des toutes dernières technologies.

En backend également, les données s'avèrent être une riche source d'informations pour les fabricants et développeurs d'équipements. Elles permettent de détecter de potentiels défauts de conception ou des anomalies au niveau des performances des services, et aident ainsi les organisations à optimiser leurs produits et leur livraison de services. En d'autres termes, les nouvelles technologies permettent à l'ensemble des acteurs d'en faire plus. Cette tendance ne semble pas près de s'atténuer.

La révolution de l'impression écologique

La notion de responsabilité sociale d'entreprise prend de l'ampleur, et cette tendance a un impact clair sur les stratégies des acteurs de l'industrie. Dans le secteur public et à travers l'Europe entière, les fournisseurs sont interrogés quant aux programmes mis en place pour protéger l'environnement. Les objectifs sont de respecter les futures recommandations de l'UE et les potentielles directives en faveur du recyclage et de l'économie circulaire.

Tous ces éléments se retrouvent dans les préoccupations des clients. En effet, les millennials et les membres de la Génération Z entrant dans le monde professionnel se préoccupent davantage de l'environnement, et se montrent bien plus responsables que ne l'ont jamais été les générations précédentes. Ainsi, face à leur influence grandissante en entreprise, les sociétés ont des exigences et des attentes plus importantes, non seulement en matière d'économie circulaire, mais également quant aux mesures prises face aux enjeux climatiques et environnementaux actuels.

L'industrie des solutions d'impression prête aujourd'hui une grande attention à la façon dont elle consomme, partage, loue, répare, reconditionne et recycle des matériaux et produits existants le plus longtemps possible.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité