Apalia aide les fournisseurs de services cloud à travailler avec des revendeurs

« Nous avons commencé à développer Amysta car nous avions nous même des difficultés à trouver sur le marché un outil dédié à la facturation de services à la demande », indique Pierre Vacherand, le co-fondateur et directeur technique d'Apalia.

« Nous avons commencé à développer Amysta car nous avions nous même des difficultés à trouver sur le marché un outil dédié à la facturation de services à la demande », indique Pierre Vacherand, le co-fondateur et directeur technique d'Apalia.

L'intégrateur Apalia livre une nouvelle version de son outil de facturation et de provisionnement Amysta. Elle permet aux CSP de commercialiser leurs offres en marque blanche à travers des partenaires.

Les fournisseurs de services cloud souhaitent parfois se doter d'un réseau de revendeurs pour démultiplier leurs capacités commerciales. Les grands faiseurs de type Amazon, Microsoft Azure ou encore Google ont les moyens d'y parvenir facilement. La manoeuvre est plus complexe pour leurs homologues de taille modeste qui peuvent toutefois se tourner vers la dernière version d'Amysta afin d'orchestrer leur collaboration avec des partenaires. Développée depuis 2011 par l'intégrateur haut-savoyard Apalia, cette application de facturation et de provisionnement est initialement conçue dans le cadre d'une relation directe entre un prestataire et des utilisateurs. Un peu avant cet été, son éditeur y a jouté des fonctions permettant d'insérer des intermédiaires dans ce processus.

Un maximum de personnalisation des offres

Parmi elles, on trouve un workflow complet qui intègre toute les étapes du référencement d'un revendeur (collecte de charte graphique, conditions de paiement...). Ces informations sont notamment utilisées pour mettre en place des boutiques aux couleurs des partenaires et destinées à leurs propres clients, sans que le nom du CSP qui fournit effectivement les services n'apparaisse. « Nous proposons un outil très granulaire, sur tous les plans. Par exemple, il va permettre à un revendeur de diffuser les services bruts du CSP ou de les personnaliser (taille des espaces de stockage, puissance processeur...), et de créer des packages qui vont inclure ses propres offres cloud ou celles de fournisseurs tiers », indique Pierre Vacherand, le co-fondateur et directeur technique d'Apalia.

Les entreprises également ciblées

L'intégrateur propose aussi Amysta aux entreprises qui représentent déjà une grande partie de sa clientèle. Les DSI peuvent utiliser le logiciel pour la délivrance de services depuis leur cloud privé. Ils peuvent aussi exploiter des fonctions équivalentes à celles désormais proposées aux revendeurs  pour agréger les offres de différents CSP et les mettre à la disposition de leurs collaborateurs. « Les entreprises fournissent de moins en moins de services cloud par elles-mêmes. Elles recourent souvent à ceux de différents CSP auxquels elles agrègent leur propres services », constate Pierre Vacherand.

Pour l'heure, la nouvelle version d'Amysta est encore en phase d'expérimentation chez certains clients. L'un d'entre eux sera bientôt opérationnel. L'application n'est actuellement disponible qu'en mode on-premise mais devrait être aussi proposée dans le cloud prochainement.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Pour contrer les cyberattaques, en particulier les ransomwares, les établissements de santé s'organisent, de la mise en place d'outils de cybersécurité - avec des sauvegardes...

Publicité