AWS étale re:invent 2020 sur 3 semaines

Comme tous les ans, AWS alternera les démonstrations et les interventions de partenaires durant re:invent. (Crédit AWS)

Comme tous les ans, AWS alternera les démonstrations et les interventions de partenaires durant re:invent. (Crédit AWS)

Cette année, pandémie de Covid-19 oblige, l'évènement annuel du plus grand fournisseur de cloud mondial AWS aura lieu en ligne pendant trois semaines. Que peut-on attendre de cet évènement et comment s'organiser au mieux pour le suivre à distance ? Suivez notre guide.

Re:Invent, le plus grand événement de l'année du géant du cloud Amazon Web Services (AWS), aura lieu la semaine prochaine du 30 novembre au 18 décembre. Pour la première fois, il sera accessible uniquement en ligne et gratuitement. Cette année, l'événement, qui est généralement réparti sur différents hôtels du Strip de Las Vegas, se déroulera sur une période de trois semaines. Cette organisation pose des problèmes logistiques. L'événement qui débutera lundi soir, 30 novembre, par une session « Late Night with AWS »sera suivie le mardi 1er décembre par le typique discours d'ouverture de trois heures du CEO Andy JassyJeudi, ce sera au tour d'un partenaire clef de faire son discours d'ouverture. Plus tard, au cours de la troisième semainele mardi 15 décembre exactement, le CTO Werner Vogels fera son discours d'ouverture sur les innovations technologiquesD'autres interventions porteront sur des domaines techniques comme l'apprentissage machine et l'infrastructure. En plus des discours d'ouverture, l'organisateur a prévu des sessions dites de « leadership », des ateliers, des salons et des sessions de questions/réponses aux experts d'AWS sur 50 thèmes prédéfinis et dans plusieurs langues. À l'exception des sessions « Late Night », il n'y aura pas d'autres présentations les lundi et vendredi. 

Des informations destinées spécifiquement à l'industrie  Il est très probable qu'Andy Jassy et son équipe de dirigeants annoncent la poursuite de leurs efforts récents pour rendre AWS plus accessible aux décideurs d'entreprises, et qu'ils n'oublieront pas aussi de tenir leur public de développeurs en haleine« AWS n'a pas toujours su entretenir une communication directe avec les dirigeants clés dans les entreprises, pas seulement les responsables IT ou ceux de la communauté des développeurs, mais aussi entretenir des relations au niveau métiers, pour aider par exemple les dirigeants à réagir, s'adapter ou à se transformer ? C'est le moment de le faire pour AWS, car la technologie et les métiers n'ont jamais été aussi étroitement liées », a souligné Nick McQuire, vice-président de la recherche sur l'entreprise chez CCS Insight. 

Selon M. McQuirece désir de communication s'est déjà manifesté dans une série d'annonces axées sur des secteurs spécifiques, comme les télécommunications, les médias et l'industrie. Lors de la conférence re:Invent de l'an dernier, AWS avait annoncé un accord majeur avec Verizon, et AWS devrait chercher à poursuivre cette dynamique alors que le déploiement des réseaux 5G a commencéCe ciblage plus spécifique de l'industrie concernera l'ensemble du portefeuille d'AWS, mais plus particulièrement dans les domaines du « edge » et du « cloud » hybride où le fournisseur a déjà pris quelques mesures. Les services Outposts et Local Zones pourraient bénéficier de mises à jour au rythme de la dynamique qui se manifestera dans ces industries clés. Ce ne serait pas non plus une surprise si AWS lançait plusieurs produits d'apprentissage machine plus spécifiques pour des secteurs verticauxpour la détection anti-fraude dans les services financiers et diverses applications médicales par exemple, annoncés l'an dernier. 

Annonces de produits  En termes d'annonces de produits majeurs, AWS devrait renforcer son set d'outils de gestion multicloud, de façon à permettre aux clients de gérer leurs charges de travail sur des clouds concurrents avec ceux d'AWS et sur site. Un article publié en octobre par le site The Information suggère qu'un tel produit pourrait être annoncé lors de l'évènement re:Invent 2020, ce que n'a pas démenti AWS. Voilà longtemps que le fournisseur essaye de convaincre le marché que les entreprises devraient transférer toutes leurs charges de travail vers le cloud public - le sien, idéalement - mais depuis, il a autorisé des options de clouds plus hybrides pour exécuter des charges de travail similaires à celles du cloud, dans des clouds sur site ou privés. Aujourd'hui, AWS pourrait assouplir encore sa position face aux pressions du marché. Tout ce qui sera annoncé devrait aider AWS à concurrencer des produits comme la plateforme de gestion multicloud Anthos de Google Cloud, ou Azure Arc de Microsoft, ou la suite d'options d'IBM via ses actifs Red Hat nouvellement acquis. Récemment, le CEO de Google Cloud, Thomas Kurian, a publié un billet de blog dans lequel il plaide en faveur d'une « approche de cloud ouvert ». Selon lui, une telle approche est à même « d'assurer la cohérence opérationnelle et technique entre les clouds publics ou les datacenters privés et une gestion efficace des infrastructures, des applications et des données dans toute l'entreprise » 

Nick McQuirele vice-président de la recherche de CCS Insight, en est cependant moins convaincu. « Je ne suis pas sûr que le multicloud fera nécessairement la une des journaux », a-t-il déclaré. Il pense plutôt qu'AWS s'appuiera sur ses options de cloud hybride comme Outpost et les Local Zonestout en continuant à développer ses services de conteneurs managés et Kubernetes« Sauf s'il peut livrer une capacité qui dépasse clairement la concurrence », a-t-il ajouté. Les participants doivent également s'attendre à des annonces sur le travail engagé par Amazon sur le silicium personnalisé, dans la foulée de l'annonce, l'an dernier, d'un partenariat étendu avec ARM pour concevoir le Graviton2 ainsi qu'une nouvelle instance EC2 Inf1 intégrant les propres puces Inferentia d'AWS, optimisées pour les charges de travail d'apprentissage machine et sur lesquelles sont désormais exécutées la plupart des charges de travail Alexa de l'entreprise. 

Des salons d'experts et des formations  L'évènement AWS re:Invent sera particulièrement difficile à suivre cette année, même si les participants n'auront pas à se préoccuper de l'horaire des navettes. Le catalogue des sessions est difficile à analyser et il n'y a pas d'agenda précis à suivre. Pour ceux qui ont peur de passer à côté de tout le travail de réseau qu'ils ont l'habitude de faire, AWS a mis en place de nombreux salons virtuels. Des experts techniques d'AWS seront également présents dans ces salons pour faire des présentations techniques et répondre aux questions. Enfin, l'évènement AWS re:Invent ne peut s'imaginer sans formations et certifications. AWS proposera bien ses sessions d'apprentissage pratique habituelles « Jams » et « GameDays ». 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité