Axialease continue de croître et s'européanise

« La progression de notre activité reste toujours très liée à notre extranet Mary-Lease, estime Sébastien Luyat, le président et co-fondateur d'Axialease. Aujourd'hui, environ 80% de nos 250 partenaires l'utilisent. » Crédit photo : D.R.

« La progression de notre activité reste toujours très liée à notre extranet Mary-Lease, estime Sébastien Luyat, le président et co-fondateur d'Axialease. Aujourd'hui, environ 80% de nos 250 partenaires l'utilisent. » Crédit photo : D.R.

La société de financement Axialease a dégagé 60 M€ de chiffre d'affaires l'an dernier, sans pour autant accroître ses marges, du fait de la faiblesse des taux d'intérêt. L'entreprise a également fait ses premiers pas hors du marché français en ouvrant une filiale en Belgique

Après onze années d'existence Axialease reste abonnée aux forts taux de croissance. Pour le compte de son exercice 2018 (clôturé au 31 mars 2019), la société de financement indépendante a dégagé 60 M€ de chiffre d'affaires (majoritairement dans l'IT), soit 20% de mieux que l'année précédente. « La progression de notre activité reste toujours très liée à notre extranet Mary-Lease, estime Sébastien Luyat, le président et co-fondateur d'Axialease. Aujourd'hui, environ 80% de nos 250 partenaires l'utilisent. » Lancé en janvier 2016, Mary-Lease permet aux revendeurs des contrats de location évolutive d'Axialease d'obtenir un accord automatisé et donc rapide des demandes de financement effectuées pour leurs clients. L'outil leur offre aussi une interface de suivi de leurs parcs de contrats. Malgré l'effet très positif de Mary-Lease sur les revenus de la société, cette dernière n'a pas accru ses bénéfices l'an dernier. Son EBITDA est resté stable à 2 M€. « Nos marges ont été plus serrées car la faiblesse actuelle des taux d'intérêt incite nos partenaires et les clients à être exigeants sur les conditions qui leur sont proposées. En outre, nous avons beaucoup recruté, notamment des commerciaux qui ont besoin de temps pour réaliser leurs premières ventes », explique le dirigeant d'Axialease.

Elargissement de la force de vente et ouverture d'agences

Lors du dernier exercice de l'entreprise, l'effectif de ses forces de ventes d'Axialease a progressé de 30% environ pour atteindre 15 personnes. Certaines d'entre elles sont affectées aux agences régionales de l'entreprise qui en possède à Paris, Lille, Rouen, Aix-en-Provence, Nice, Toulouse, Nantes et Lyon. Ces deux derniers points de présence ont été ouverts en 2018. « Je pense fermement qu'il est nécessaire d'avoir une présence au plus près de nos partenaires, pour leur faire connaître nos services puis pour les aider à les vendre », indique Sébastien Luyat.

Les partenariats avec les revendeurs et les prestataires sont fondamentaux pour l'activité d'Axialease. L'an dernier, ils ont été à l'origine de 60% de ses revenus. La société peut même aller jusqu'à créer des joint-ventures avec le petit nombre d'entre eux qui souhaite disposer de leur propre solution de financement et d'une version personnalisée de Mary-Lease, tout en obtenant une meilleure rémunération sur la revente de contrats. A l'heure actuelle, cinq structures de ce type ont vu le jour. Les deux dernières ont été montées avec l'éditeur-intégrateur Solware (solution de gestion pour les secteurs de l'automobile et du médical) et avec l'intégrateur Nako (Autodesk). En six mois seulement d'existence, la joint-venture qui finance les clients de Solware a généré plus de 5 M€ de chiffre d'affaires. Axialease anticipe logiquement qu'elle signera pour 10 M€ de contrats lors de l'année fiscale en cours. « Nous ne sommes pas proactifs dans la création de joint-ventures. Nous répondons simplement aux besoins que peuvent avoir des sociétés générant des volumes importants de disposer de leur propre outil de financement », indique Sébastien Luyat.

Après la Belgique, une nouvelle implantation européenne se profile

Là où Axialease se montre depuis peu bien plus proactif, c'est dans son expansion en dehors du marché français. En 2018, leur loueur a créé une filiale en Belgique. Cette année, une nouvelle filiale devrait être mise sur pied dans un autre pays européen que le patron d'Axialease ne souhaite pas encore nommer. Cette européanisation de l'entreprise doit contribuer à son objectif de réaliser 100 M€ de chiffre d'affaires en 2022. Entre temps, elle n'exclut pas de procéder au rachat de l'un de ses concurrents.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité