Bigben Interactive lance ses propres tablettes « gaming »

La GAMETAB-ONE de Bigben Interactive sera lancée en novembre prochain

La GAMETAB-ONE de Bigben Interactive sera lancée en novembre prochain

A l'heure où le marché des consoles est en perte de vitesse, le distributeur issu du monde du jeux vidéo cherche un nouveau levier de croissance en lançant sa propre tablette pour gamers.

Le grossiste et concepteur français de jeux vidéo et d'accessoires (pour téléphones et consoles de jeu) revient sur le marché du hardware. Plusieurs années après avoir cessé de vendre les consoles de Nintendo, de Microsoft ou encore de Sony, Bigben Interactive annonce en effet qu'qu'il commercialisera la tablette GAMETAB-ONE à compter de novembre 2013. Différence de taille entre ce nouveau produit présenté à l'IFA 2013 et les consoles que le distributeur proposait à l'époque : la tablette a été développée par sa propre équipe de R&D (25 personnes au total).

Basée sur Android 4.2, le produit possède un écran de 7'', deux caméras et des hauts parleurs intégrés de 1 watt. Côté puissance, il est équipé d'un processeur Quad Core à 1,8 Ghz, compatible avec les jeux 3D. Sa mémoire interne de 16 Go peut-être étendue de 64 Go grâce à la présence d'un slot pour carte microSD. Le terminal mobile est également doté d'une manette intégrée qui peut être détachée pour utiliser le produit comme une tablette tactile lambda.

Devenir fabricant pour s'assurer un niveau de marge suffisant

« Notre marché est en train de changer. Les clients jouent de plus en plus sur tablettes et smartphones mais de moins en moins sur consoles, explique Alain Falc, le fondateur et dirigeant de Bigben Interactive. Tous les jeux ne sont pas encore disponibles pour Android ou iOS, mais la plupart des gros éditeurs tels que Gameloft et Electronic Arts proposent désormais des versions de leurs productions conçues pour ces OS mobiles. » Cette évolution du marché du jeu a des incidences sur l'activité de Big Ben qui voit diminuer les revenus qu'il tire des ventes d'accessoires pour consoles. Or, c'est notamment sur ces produits que l'entreprise avait décidé de se concentrer lorsqu'elle avait décidé d'arrêter les consoles qui ne généraient plus suffisamment de marges.

Un nouveau levier de croissance, telles que les tablettes « gaming » est donc le bienvenu pour Bigben. Mais ces dernières, à l'instar des consoles, ne sont pas des produits à fortes marges. Pour pouvoir se lancer sur un nouveau marché avec un minimum de chance d'y réaliser des gains, Bigben se devait donc de devenir fabricant lui-même.

« A l'heure actuelle, la GAMETAB-ONE est une activité connexe pour Bigben Interactive. Nous ne faisons pas de business plan sur ces produits dont nous n'avons fait fabriquer que 10 000 pièces pour le moment, détaille Alain Falc. Actuellement, nous cherchons uniquement à couvrir nos frais de développement. » N'étant pas en difficulté financière, Bigben peut, en effet, se permettre de tâter le terrain. Lors de son dernière exercice fiscal, l'entreprise a publié un chiffre d'affaires de 163,6 M€, en croissance de 7,9%.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité