Blackberry Limited lance un service de renseignements sur les cybermenaces

« Les cyberattaques deviennent de plus en plus sophistiquées et les acteurs de la menace agissent rapidement », a prévenu Ismael Valenzuela, vice-président, threat research et intelligence chez BlackBerry. (crédit : D.R.)

« Les cyberattaques deviennent de plus en plus sophistiquées et les acteurs de la menace agissent rapidement », a prévenu Ismael Valenzuela, vice-président, threat research et intelligence chez BlackBerry. (crédit : D.R.)

A l'occasion de son Security Summit 2022, Blackberry a présenté un service de lutte contre les cybermenaces baptisé Cyber Threat Intelligence. Objectif : aider les entreprises à prévoir, détecter et répondre aux cyberattaques.

Recentré depuis plusieurs années sur la cybersécurité, Blackberry étoffe au fil de l'eau son portefeuille de solutions et de services. Sa dernière solution en date, faite à l'occasion de son Security Summit 2022, est une offre de threat intelligence pour aider les entreprises dans leur quête de lutte cyber et de réponses aux incidents de sécurité. Disponible sur la base d'un abonnement à partir de décembre 2022, CTI (cyber threat intelligence) fournit des informations exploitables sur les attaques ciblées et les acteurs de la menace ainsi que des rapports de renseignement spécifiques en fonction des secteurs, des régions et des pays.

« Être cyber-résilient signifie prendre les bonnes décisions au bon moment », a expliqué Ismael Valenzuela, vice-président threat research et intelligence chez BlackBerry. « Les cyberattaques deviennent de plus en plus sophistiquées et les acteurs de la menace agissent rapidement. La cyber threat intelligence de BlackBerry fournit les détails nécessaires pour améliorer la détection et la réponse, afin que les entreprises puissent rester au courant de l'activité des cybermenaces et anticiper les prochains mouvements ».

L'équipe de recherche et de renseignement sur les menaces de Blackberry a déjà publié de nombreux rapports au cours de l'année écoulée et révélé de nouveaux développements dans le domaine des rançongiciels comme LokiLocker en mars dernier et des logiciels malveillants (Symbiote, DCRat, Chaos Yashma...) soutenus par des groupes APT parfois de niveau étatique. 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité