Broadcom va-t-il traiter les clients de Symantec en direct ?

Broadcom pourrait gérer jusqu'à 1 500 des plus gros clients de Symantec en direct à termes. (Crédit : Coolcaesar / Wikipedia)

Broadcom pourrait gérer jusqu'à 1 500 des plus gros clients de Symantec en direct à termes. (Crédit : Coolcaesar / Wikipedia)

Le channel de Symantec est en ébullition depuis que des rumeurs laissent entendre que Broadcom souhaiterait traiter les ventes des 1 500 plus gros clients de l'éditeur de solutions de cybersécurité en direct. Symantec n'a pas souhaité en dire plus, mais quelques concurrents surfent déjà sur ces bruits de couloir pour inviter les clients de la société à aller voir ailleurs.

La rumeur enfle dans l'écosystème de partenaires de Symantec. Depuis l'officialisation du rachat de l'éditeur de solutions de cybersécurité par Broadcom en août dernier, Symantec a lancé de nombreux plans de restructuration pour réduire son effectif mondial d'environ 7%. Mais maintenant c'est à son channel que Broadcom voudrait s'attaquer. Nos confrères de CRN font état d'on-dit disant que le géant des semiconducteurs compte prendre les plus gros clients de Symantec et les traiter en direct. Broadcom souhaiterait s'arroger quelques 1 500 clients soit par ses propres commerciaux, ou via des partenaires voulant revendre du Symantec mais en devant être accrédité Broadcom.

Tout est parti d'un post sur Linkedin, d'un recruteur IT et ventes, Marc Sumner, qui aurait aussi entendu que ces changements prendront effet à partir du 5 novembre. C'est un employé mécontent de Symantec qui lui aurait donné l'information. Parallèlement Netskope, éditeur concurrent de Symantec, a indiqué à CRN qu'il aurait été contacté par des clients et partenaires de la société de cybersécurité troublés par ces changements. Ce à quoi Symantec a botté en touche : « Les décisions sur la manière dont les actifs de Symantec s'intégreront dans Broadcom font partie du processus de planification de l'intégration et ne seront discutées qu'après la clôture de la transaction. » Et comme rien ne se répand plus vite que des ouï-dire, de nombreux concurrents de Symantec ont lancé des campagnes marketing dédiées pour alpaguer les clients de l'éditeur. Dont Sophos ou Mimecast.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité