Cisco boucle son premier trimestre sur 8% de croissance

« Notre innovation de rupture, la forte demande et le succès de notre transformation nous mettent en bonne position pour que l'exercice 2022 soit une nouvelle année de croissance », a déclaré Chuck Robbins, le président et CEO de Cisco. Crédit photo : D.R.

« Notre innovation de rupture, la forte demande et le succès de notre transformation nous mettent en bonne position pour que l'exercice 2022 soit une nouvelle année de croissance », a déclaré Chuck Robbins, le président et CEO de Cisco. Crédit photo : D.R.

Les revenus de Cisco ont atteint 12,9 Md$ entre août et octobre derniers, tandis que son résultat opérationnel bondissait de 34% sur fond de forte réduction des charge de restructuration.

L'action Cisco a dévissé de 5,5% au Nasdaq jeudi, à la suite de la publication des résultats du fournisseur pour le compte du premier trimestre de son exercice 2022. L'entreprise a déçu les analystes mais affiche pourtant un bilan nettement positif. Entre août et octobre derniers, son chiffre d'affaires s'est élevé à 12,9 Md$ (+11% à 3,3 Md$ en EMEA), enregistrant ainsi une hausse de 8% par rapport à la même période un an plus tôt. Dans le détail, les ventes de services ont généré 1,17 Md$ (+2,8%) et celles des produits 9,52 Md$ (+11%). Sur cette base, le résultat opérationnel a bondi de 33,7% à 3,4 Md$, aidé par une baisse de 600 M$ des charges de restructuration. Finalement, la rentabilité nette de Cisco s'est appréciée de 37% à 2,98 Md$.

« Notre innovation de rupture, la forte demande et le succès de notre transformation nous mettent en bonne position pour que l'exercice 2022 soit une nouvelle année de croissance », a déclaré Chuck Robbins, le président et CEO de Cisco. Le fournisseur voit dans la croissance trimestrielle (+10%) de ses revenus annuels récurrents totaux (+21,6 Md$), une illustration de l'évolution solide de son modèle d'affaires.

Contre-performance dans la collaboration et les centres de contact

Cisco a profité de la présentation de son bilan trimestriel pour afficher pour la première fois ses facturations par activité à travers un découpage plus fin de ses catégories de produits. Elles sont cinq désormais, contre trois (Infrastructure platform, Applications, Security). Regroupant les offres de commutation et de routage, l'activité « Secure, Agile Networks » a généré 5,9 Md$ (+10%) de chiffre d'affaires entre août et octobre dernier. La branche « Internet for the Future » (réseaux optiques, 5G, silicon et optique) affiche de son côté 1,37 Md$ de revenus (+46%). Quant aux catégories « End-to-End Security » (SASE, trust security, detection et réponse...) et « Optimized Application Expériences » (observabilité multicouche, plateformes cloud native) ont respectivement dégagé 895 M$ (+5%) et 181 M$ (+18%) de facturations. Seules les ventes de la branche « Hybrid Work » (collaboration, centres de contact) ont baissé, de 7% à 1,1 Md$.

Pour le compte du deuxième trimestre de son exercice en cours, Cisco anticipe une hausse de chiffre d'affaires comprise entre 4,5% et 6,5% et un taux de marge opérationnelle de 32,5% à 33,5%.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité