Cisco met à jour ses offres Intersight, UCS et HCI HyperFlex

Avec son architecture modulaire, les UCS X peuvent être mis à niveau au fil du temps pour prendre en charge de prochaines générations de puces, de stockage, de mémoire non volatile, d'accélérateurs et d'interconnexion. (Crédit Cisco)

Avec son architecture modulaire, les UCS X peuvent être mis à niveau au fil du temps pour prendre en charge de prochaines générations de puces, de stockage, de mémoire non volatile, d'accélérateurs et d'interconnexion. (Crédit Cisco)

Cisco a ajouté des fonctionnalités à son système de gestion du cloud Intersight, aux serveurx UCS X et à sa plateforme HCI HyperFlex.

Afin d'améliorer la gestion et la prise en charge des applications distribuées, Cisco a ajouté des fonctionnalités à ses principales solutions cloud et IT, en particulier à son système de gestion du cloud Intersight, à ses serveur UCS X et à sa solution hyperconvergée HyperFlex. « L'idée est de fournir des outils qui offrent une flexibilité et une facilité de gestion tout en augmentant les performances et en réduisant les coûts des applications et des charges de travail modernes basées sur le cloud », a déclaré DD Dasgupta, vice-président du groupe Cloud & Compute Product Management de Cisco. Cisco étend notamment la prise en charge de Kubernetes par Intersight, lequel ne gérait que Cisco Kubernetes et seulement sur site. 

Avec Intersight Kubernetes Service Attached Clusters, les opérateurs IT disposeront d'un espace unique pour voir et gérer tous leurs clusters Kubernetes, y compris ceux qui fonctionnent sur les plateformes cloud Microsoft Azure et AWS. L'ajout du support de Google Cloud est prévu un peu plus tard. « Bien souvent, l'IT ne sait pas que ces clusters existent parce qu'un service a mis en route un cluster Kubernetes pour exécuter une charge de travail spécifique sans en parler à personne. Cette fonction Intersight permettra d'éviter cela et les problèmes qui peuvent en découler », a déclaré M. Dasgupta. Autre nouveauté, les intégrations d'Intersight avec Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2) qui permettent aux clients de gérer l'inventaire et l'automatisation des machines virtuelles fonctionnant dans les environnements cloud et on-prem d'AWS. « Nous souhaitons offrir plus de cohérence opérationnelle et des expériences unifiées à nos clients à travers le datacenter et les différents clouds publics », a encore déclaré M. Dasgupta.

La modularité s'impose sur les UCS 

Du côté des serveurs, Cisco a intégré des noeuds de circuits graphiques (GPU) dans son système phare UCS X et renforcé la matrice de commutation unifiée du système blade X de façon à assurer jusqu'à 14,84 To/s de bande passante agrégée. Présenté il y a près d'un an, le système UCS X est le serveur le plus rapide de l'histoire de Cisco. Son architecture matérielle modulaire peut être mise à niveau au fil du temps pour prendre en charge de prochaines générations de processeurs, de stockage, de mémoire non volatile, d'accélérateurs et d'interconnexion. « L'idée c'est que le système prenne en charge des tâches aussi diverses que possible, depuis les charges de travail virtualisées, les applications d'entreprise traditionnelles et les bases de données jusqu'aux applications de cloud privé et natives du cloud », a aussi expliqué M. Dasgupta. Et toutes ces tâches sont contrôlées et gérées par Intersight. « La nouvelle capacité et le support GPU permettront de mieux gérer les cas d'usage IA et ML, toujours plus nombreux et très exigeants », a encore déclaré DD Dasguptas. « Les forces du Big Data ont un modèle de trafic très différent en sortie et en entrée entre les cycles de calcul et les cycles GPU, les cycles GPU pouvant avoir lieu à l'intérieur et à l'extérieur de la boîte », a déclaré M. Dasgupta. « Nous assistons tous à la montée en puissance des charges de travail basées sur les conteneurs, car le monde est de plus en plus virtualisé. Les GPU sont nécessaires pour bon nombre de ces charges de travail modernes », a-t-il ajouté. 

Cisco a également créé HyperFlex Express, une configuration plus abordable de sa plateforme hyperconvergée qui offre des ressources de calcul, de mise en réseau et de stockage depuis une même console. « HyperFlex Express coûtera quasiment deux fois moins cher que n'importe quel HyperFlex que nous avons vendu dans le passé », a déclaré DD Dasgupta. « Nous le couplons également à certains programmes de partenariat très spécifiques qui permettent aux clients de déployer le système presque 80 % plus rapidement. En simplifiant le produit dans ces programmes partenaires, nous pensons que HyperFlex Express abaisse le point d'entrée pour l'adoption de solutions hyperconvergées ». 

Les intégrations Cisco Intersight Kubernetes Service Attached Clusters et  Intersight avec Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2) sont disponibles dès maintenant. GPU Node avec la technologie UCS X-Fabric sera disponible en mai. Enfin, HyperFlex Express est disponible dès maintenant.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité