Cisco souhaite repousser les limites de l'hyperconvergence

"Depuis Intersight, nous gérons désormais toute l'infrastructure, tous les noeuds, nous faisons aussi de la télémétrie pour capter les informations et nous proposons de la remédiation ", souligne Olivier Néraut de Cisco. (Crédit Cisco)

Comme le rappelle Olivier Néraut, responsable de l'activité datacenter et cloud chez Cisco France, la plateforme HCI Hyperflex lancée en 2016 (suite à une collaboration puis au rachat de SpringPath), qui fait partie de la gamme serveurs UCS, simplifie non seulement les architectures calcul et stockage mais aussi le réseau. A cette époque, rappelons que les systèmes hyperconvergés de première génération reléguaient le réseau au second plan. Un an après le lancement d'Hyperflex, Cisco avait dévoilé Intersight, un service SaaS pour piloter sa plateforme HyperFlex. « Depuis Intersight, nous gérons désormais toute l'infrastructure, tous les noeuds, nous faisons aussi de la télémétrie pour capter les informations et nous proposons de la remédiation », donne d'ailleurs en exemple Olivier Néraut. Intersight sait aussi prendre en charge les sites distants notamment les environnements Edge à partir de deux noeuds. De même, Intersight autorise la gestion des VM dans le cloud d'AWS. Pour aller plus loin, cette fois-ci, dans la gestion optimale des ressources et l'automatisation des workloads (VM et conteneurs Kubernetes), et ce, chez les trois hyperscalers (AWS, Azure et GCP), Cisco propose Intersight Workload Optimizer.

En août dernier, Cisco a lancé une nouvelle version de sa plateforme Hyperflex (5.0 2a) avec désormais une prise en charge des processeurs AMD, du lecteurs SSD NVMe de 15 To, du chiffrement pour du cluster étendu (Stretched Cluster), sans oublier le support de la version 7.0 U3 de VMware ESXi. A noter que Hyperflex supporte aussi Hyper-V de Microsoft et propose aussi, via Hyperflex CSI, une solution avec Red Hat OpenShift Container Platform. Environ 5 000 clients dans le monde utilisent la plateforme Hyperflex pour divers usages dont du VDI et, de plus en plus, pour des projets Edge/IoT simples à opérer. Parmi les évolutions de la plateforme HCI, Cisco réfléchit à porter Hyperflex sur tous les form-factors de la gamme de serveurs UCS, l'objectif étant d'apporter et de faciliter l'hyperconvergence à tous les workloads sans exception surtout dans un contexte où les données augmentent de façon exponentielle. 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité