Cloudera sort une solution analytique en mode hybride

CDP Private Cloud apporte une sécurité et une gouvernance intégrées cohérentes entre les environnements sur site et dans le cloud. (Crédit : Cloudera)

CDP Private Cloud apporte une sécurité et une gouvernance intégrées cohérentes entre les environnements sur site et dans le cloud. (Crédit : Cloudera)

Bâti sur OpenShift de Red Hat, la solution CDP Private Cloud de Cloudera apporte aux entreprises une architecture hybride s'appuyant sur Kubernetes pour déployer des services analytiques à travers des environnements sur site et multi-clouds. CDP Private Cloud représente aussi une opportunité de services pour les partenaires de Cloudera.

Alors que circulent des rumeurs de rachat autour de Cloudera, l'éditeur pionnier des distributions Hadoop a annoncé il y a quelques jours que sa plateforme de gestion de données en mode hybride, CDP Private Cloud, arriverait cet été en disponibilité générale. L'offre, bâtie sur le PaaS OpenShift de Red Hat (qui s'appuie sur Kubernetes), est actuellement en « tech preview » chez certains clients. La plateforme apporte des capacités d'analytique en self-service à travers des environnements on-premise et multi-clouds, en offrant une sécurité et une gouvernance intégrées cohérentes entre les différents univers.

L'an dernier, Cloudera a relancé son programme partenaires Connect qui comprend des niveaux de certification Bronze, Silver et Gold et fournit des outils de marketing et d'aide à la vente. Dans ce domaine, le portail Connect s'est complété il y a quelques jours de Connect Market Builders, un programme d'accompagnement de bout en bout sur la démarche commerciale. Celui-ci comporte des sessions disponibles mondialement dans les différentes régions, des Playbooks avec argumentaire et questions/réponses, le matériel nécessaire aux campagnes de marketing et des présentations.

Support, mentoring et aide à la vente pour les partenaires

« Les clients ont besoin d'aide pour comprendre comment ils peuvent opérer la plateforme à travers le cloud, public, privé ou hybride. Ils ont besoin de conseils de partenaires pour choisir et aussi tout au long du cycle de vie des données. Il y a là une excellente opportunité de services », a indiqué à nos confrères d'ARNnet le responsable du channel et des alliances pour la région Asie-Pacifique, Derek Judge. « La formation, le support, le mentoring, faire en sorte d'être côte à côte dans les cycles de vente et d'établir des éléments de confiance, c'est ce qu'apprécient nos partenaires », pointe-t-il. « Si toutes les données du client ne sont pas sur le cloud ou on-premise, alors où sont-elles ? C'est exactement au coeur de ce que nous faisons avec CDP et c'est également une opportunité de services pour notre réseau ».

Il y a un an et demi, Cloudera a racheté Hortonworks, son concurrent historique sur les distributions Hadoop. Les deux éditeurs ont rapproche leurs technologies respectives au sein d'une data platform dont les composantes ont été progressivement commercialisées. En septembre, les services de datawarehouse et d'apprentissage machine conçus nativement pour le cloud ont été livrées. Au début de cette année, le CEO en poste de Cloudera, Tom Reilly, a cédé sa place à Rob Bearden, ancien CEO d'Hortonworks, revenu aux commandes d'un domaine d'activité qu'il connaît bien. Ces derniers jours, il se dit que Cloudera cherche à se vendre. Parmi les acquéreurs potentiels, le plus probable pourrait bien être IBM, déjà détenteur de Red Hat. Les prix de rachat évoqués valoriseraient la société à 3,5 Md$.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité