Contrast Security s'installe en France et recrute des partenaires

Récemment arrivé sur le sol français, Contrast Security propose à ses clients de surveiller la sécurité de leurs applications de l'intérieur en s'y greffant par API. L'équipe commerciale hexagonale est composée de trois personnes mais sera amenée à considérablement grossir. Une dizaine de grands comptes ont déjà commencé à tester les produits de l'éditeur qui négocie avec les grands intégrateurs français du secteur pour commercialiser son offre.

Apporter la sécurité au coeur des applications, telle est la proposition de Constrast Security. Cet éditeur américain, qui vient de s'installer en France, se démarque de ses concurrents en adaptant le concept d'instrumentation au domaine de la cybersécurité. Concrètement, l'approche de l'éditeur consiste à insérer des capteurs au sein des logiciels pour les protéger, plutôt que d'observer leur comportement depuis l'extérieur. En se connectant aux applications via des API, « Contrast scrute leurs actions du point de vue de la sécurité. En général, les éditeurs qui utilisent ce procédé le font pour mesurer les performances », explique Chardy Ndiki, directeur commercial France et Europe du Sud de l'éditeur.  

L'offre de Contrast se décline sous la forme de trois services vendus par abonnement : Contrast Assess va identifier, qualifier et corriger les vulnérabilités dans les applications ; Contrast OSS gère les risques associés aux librairies open source tierces ; et Contrast Protect va détecter et protéger les applications contre les attaques. Ces solutions s'adressent principalement aux grands comptes dont les problématiques de sécurité importantes. « Pour les petites entreprises qui n'ont qu'une ou deux applications à protéger, nous livrons Contrast Community Edition. Ce services est gratuit et conçu pour les outils développés sous Java et .net. Il offre un nombre de fonctionnalités plus limité », précise Chardy Ndiki.  

Un réseau de partenaires resserré en création 

Une dizaine de clients français expérimentent actuellement les produits de Contrast Security. Axa, qui est actionnaire de l'éditeur, fait partie des premiers clients, comme quelques grandes banques et acteurs du transport. Pour le moment, ces clients potentiels sont travaillés par une équipe de trois commerciaux, amenée à doubler de taille tous les ans. Cette croissance attendue des effectifs hexagonaux est calquée sur celle qu'ont déjà connue les équipes globales de l'éditeur. 80 personnes étaient salariées de Contrast au début de l'année, elles sont aujourd'hui 200. Cela fait environ deux ans que l'éditeur se développe en dehors des Etats-Uni. Chardy Ndki prévoit de faire grossir l'équipe française de plusieurs dizaines de personnes dans les trois prochaines années.

En termes de modèle de distribution, le responsable commercial pour la France travaille sur la mise en place d'une politique channel. « Nous ne pensons pas avoir recourt à un distributeur. Les profils avec lesquels nous souhaitons travailler sont plutôt des intégrateurs qui fournissent aussi du conseil », note Chardy Ndiki. L'éditeur se dit en discussions avec les grands acteurs français du secteur, sans pouvoir pour le moment officialiser leurs noms. « Notre volonté est d'avoir un réseau de partenaires restreint car il est important de pouvoir consacrer du temps à une collaboration. Or, il est impossible de développer de la valeur ajoutée lorsque l'on gère de trop nombreux partenaires », estime le directeur commercial France de Contrast Security. D'ici la mi 2020, un responsable channel devrait être recruté en France. Il sera chargé de mettre en place un programme partenaires pour ce réseau d'intégrateurs.  

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité