David Meads promu à la tête du channel européen de Cisco

David Meads reste chez Cisco mais fera bientôt son retour en Europe, après sept ans passés entre l'Afrique et le Moyen-Orient. (Crédit : Cisco)

David Meads reste chez Cisco mais fera bientôt son retour en Europe, après sept ans passés entre l'Afrique et le Moyen-Orient. (Crédit : Cisco)

Cisco vient d'annoncer la nomination de David Meads pour prendre en charge son réseau de partenaires sur la zone EMEAR à partir du 29 juillet prochain. Jusqu'à cette date, il conserve ses fonctions de direction au Moyen-Orient et en Afrique.

Présent chez Cisco depuis plus de douze ans, David Meads va changer de poste pour la sixième fois en juillet prochain. Jusque-là vice-président en charge des zones Moyen-Orient et Afrique, il prendra la direction du channel sur la région EMEAR (Europe, Moyen-Orient, Afrique, Russie). Il travaillera en étroite collaboration avec Wendy Mars, présidente de cette région, et Oliver Tuszik, vice-président du réseau de partenaires global de Cisco.

David Meads a fait ses premiers pas chez Cisco en 2006, passant trois ans au poste de directeur des opérations pour les services commerciaux puis financiers de l'entreprise au Royaume-Uni. C'est durant cette période qu'il commence à travailler avec certains partenaires gold de Cisco. Il s'envole ensuite pour l'Afrique du sud, ou il supervise l'activité dans pays, avant de devenir vice-président Afrique en 2012, puis Afrique et Moyen-Orient en 2017. Auparavant, il avait été en charge des ventes aux entreprises pour la société Affiniti.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité